Poster un nouveau sujet   Partagez | 

Confrérie Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dagon
« Entité Suprême »
⌘ Messages : 263
⌘ Inscrit(e) le : 16/08/2014

http://cursed-anthalia.fantasyboard.net
Entité Suprême
MessageJeu 5 Fév - 15:15

Confrérie Noire


Présentation


Localisation : Inconnue.
Création : Aussi vieille qu'on puisse s'en souvenir.

L’existence de cette guilde est à la fois une légende et un fait réel connu de tous. Pourtant personne n'en parle, c'est mal vu et de mauvais augure mais très peu ne se gêne pas pour faire appel à leurs services. Une simple demande de contrats laissés dans certains lieux particuliers et un contact se chargera rapidement d'établir les clauses avec le demandeur. Aussi étrange que cela puisse paraître, la Confrérie Noire n'est pas complètement illégale dans le pays : dans certaines villes, le meurtre "officiel" est toléré et montrer le contrat évitera toutes poursuites à l'assassin. Contrairement à ce que l'on peut penser, ce ne sont pas qu'une bande de monstres sanguinaires assoiffés de sang. Les assassins ont un code d'honneur très strict à respecter.

La Confrérie travaille sous la « bénédiction » de Manwë et d'Elentári mais sous une forme propre à leur Guilde, inconnue des « hérétiques ». Ils parlent de la face blanche de Manwë et de la face noire d'Elentári. C'est pour cela que l'aube et le crépuscule sont des périodes très importantes, sacrées à leurs yeux.

Mideel : L'actuel couple d'Alpha ne tolère pas la présence de la Confrérie et condamne les meurtres.
Zaphias : Les meurtres sont tolérés s'il y a un contrat établi, cependant si ledit contrat vise un Vampire, le commanditaire sera recherché et poursuivi et l’assassin puni d'une peine de prison. Dans les autres cas, les gardes tourneront simplement la tête.
Lemuria : Les meurtres avec contrat sont tolérés, quelqu'ils soient.
Dun Fiara : La position de Dun Fiara est ambiguë, en apparence les contrats de la Confrérie ne sont pas tolérés mais s'ils proviennent d'une personne de la Haute, on classe l'enquête.

Forsena : Le village étant reculé et protégé naturellement, il est relativement protégé des assassins. Aucun meurtre n'est cependant tolérés, contrat ou non.
Samarcande : Village assez épargné également de pas son isolement, les contrats sont cependant tolérés.

Le Rituel



Le contractant doit se rendre dans un carrefour à l'aube, dans un sac de cuir il doit placer un os, un objet précieux lui appartenant, une fleur de myrtille et une de pavot, et le nom de sa victime inscrit sur un papier. 7 jours plus tard il faudra y retourner au crépuscule où l'attendra un assassin, masqué qui accomplira le rituel. Le sac sera ouvert et le sang des deux personnes - assassin et contractant - sera versé sur l'objet sacrifié. Si celui-ci se brise, il sera dit que le contrat est refusé par les Dieux et le client sera tué ou partira avec une épée de Damoclès sur la tête. Le contrat est édité en deux rouleaux scellés sous une ultime litanie qui clôturera le pacte.

« Au Royaume du Néant,
Nous promettons l’âme d’un vivant
Par le sang versé,
Par la magie liée.
Avec le Père de la Nuit
La Lune elle rejoindra,
Lorsque la Mort l’appellera.
Ainsi se terminera une vie. »

L'assassinat se déroulera souvent sans encombre mais même la mystique organisation peut rencontrer des embûches et arriver à d'autres finalités :
    Si le client fait foirer le contrat en jasant, faisant une boulette. S'il vise un protégé / membre de la Confrérie : il est tué.
    Si la confrérie échoue l'assassinat : elle rembourse le contrat.
    Si le client annule le contrat : il peut être tué à tout moment, mais c'est plus dans le risque que dans la possibilité immédiate.
    Si la cible meurt d'une autre manière : le client ne récupère pas ses sous mais il ne risque rien.

Règles


I. Ne jamais tuer l'un des siens. Même si un contrat a été demandé, dans ce cas allégez le demandeur d'un de ses doigts.
II. Ne jamais tuer un innocent qui n'est pas désigné par un contrat.
III. Pas de violence gratuite, un assassin n'est pas un rustre.
IV. Ne jamais voler le contrat d'un frère assassin.
V. Enrôler ou tuer toute personne ayant commit un meurtre sans faire partie de la famille.
VI. Protéger le client jusqu'à l'exécution du contrat.
VII. La mort plutôt que l’emprisonnement.
VIII. La famille, c’est sacré, jamais il ne faudra la quitter.

Restrictions


» La Guilde se fiche d'où vous venez, qui vous êtes tant que vous faites votre travail dans les règles, respectez le code d'honneur et protégez les secrets de la famille.
» ÉTAT : OUVERT

Membres Connus


L'Âme : le maître de la guilde, Inconnu.
Le Gardien : le protecteur de la guilde, Inconnu.
Les Yeux : l'observateur, voir mini pps.

Le Comptable : Libre
Les Responsables : Gèrent des unités -spécialisées- d'assassins, libres.
▬ Meurtres dangereux - Wyn Sklaera

Les Assassins :

nb : dans les assassins, ils y a ceux qui sont spécialisés dans les meurtres maquillés, les meurtres clairement officiels et qui doivent montrer donc qu'il s'agit d'un meurtre, les meurtres dangereux (politiques, riches.. etc), les meurtres à distances (sans se montrer), à contact direct avec la cible (annonce du funeste destin à la cible, comporte des risques de fuite), etc...

+ les assassins en contact avec les clients : en nombre réduit pour mettre le moins possible de voix sur les membres de la Confrérie. Ils portent un masque pour se dissimuler.

Confrérie Noire

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Anthalia :: Les Protagonistes :: Bibliothèques des personnages :: Guildes & Corporations-
Poster un nouveau sujet