Partagez | 

Croyance ; « dieux & religions »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dagon
« Entité Suprême »
⌘ Messages : 263
⌘ Inscrit(e) le : 16/08/2014

http://cursed-anthalia.fantasyboard.net
Entité Suprême
MessageMar 3 Fév - 11:04

Croyances & Dieux, informations



Les Banshees : Le peuple des Banshees est le seul a ne pas posséder de Déités propres. En effet, les esprits appartenant avant à une autre race, leur cas est un peu spécial. Souvent leur décès, le fait de ne pas être allé dans le royaume des Dieux, en rend beaucoup dubitatifs, voire carrément athées. Tandis que d'autres continuent de croire de la même façon qu'à leur vivant.

Mélange des panthéons : Les Banshees ne sont pas les seuls à « changer » de race au cours de leur vie, cela peut aussi être le cas des Lycans ou des Vampires mordus. D'anciens humains continuent volontiers de croire en leur anciens Dieux et parfois en même temps que les nouveaux. D'autres feront des mélanges qu'importe leur race, selon leurs expériences et leur vie mais c'est extrêmement rare. Cependant il faut prendre en compte qu'il n'y a pas d'intérêt à se pavaner en le hurlant à tue-tête, ça peut être mal vu. Très mal vu...




Déité Oubliée


× Ignorance est mère de tous les maux.

N’essayez pas d’apprendre quoique ce soit, plus personne ne sait rien sur Dagon. Impossible de trouver la moindre mention, la moindre évocation de son nom et donc de savoir qui le vénérait et pourquoi. Même les autres Dieux ne semblent pas connaitre son existence, s’ils ne l’ont pas oublié. C’est un comble ! Alors qu’il est sans doute encore là, ou peut-être qu’il a disparu depuis bien longtemps. Allez savoir... Ah non c’est vrai, on ne peut pas savoir. Quoiqu’il en soit, oubliez-le pour le moment, sans doute la vérité arrivera-t-elle un jour ou peut-être qu’elle ne pointera jamais le bout de son nez.

» Quelquefois, le remède du mal consiste à l'oublier, et l'on oublie le remède.

Les mots se sont effacés. Il ne reste plus rien.



Dernière édition par Dagon le Lun 9 Fév - 14:31, édité 7 fois
Dagon
« Entité Suprême »
⌘ Messages : 263
⌘ Inscrit(e) le : 16/08/2014

http://cursed-anthalia.fantasyboard.net
Entité Suprême
MessageMar 3 Fév - 11:05

Déités des Lycans


× Le Feu, représente l'Intuition, et purifie les erreurs.
× La Terre, représente la Perception, et nourrit le cœur.
× L’Eau, représente l'Esprit, et vivifie l’âme.
× Le Vent, représente les Sentiments, et sème la vie.


Un dieu pour chaque saison et chaque élément principal. Ils ont chacun la même importance mais protègent plus spécifiquement les habitants dont le mode de vie correspond à leur caractère. Ainsi les Lycans vénèrent généralement plus l’un des quatre, sans pour autant délaisser les trois autres. On ne dénombre qu’un lieu de culte « physique » en qualité de temple mais pour ce peuple, la nature entière est un temple dédié à leurs dieux, pouvant les célébrer où bon leur semble, tant que la croyance y est. Cependant, même s’ils sont vénérés à la même échelle, ils ont chacun un jour spécifique qui les met à l’honneur, ainsi à chaque solstice et chaque équinoxe on sacrifie les dernières grandes avancées/découvertes- en somme des écrits sont brûlés puisque ces quatre là ne tolèrent pas de sacrifices vivants- au nom de celui dont c’est le jour et il est de mise que le nom de ses frères et sœurs ne doit pas être prononcé. Le rituel de prière est très simple : il suffit d’installer une motte de terre pour Tyaliéva, un feu (une bougie peut faire l’affaire) pour Aranel, des bourgeons de fleurs pour Iminyë ou un bol d’eau pour Lenwë en guise d’autel-offrande devant lequel la prière doit être prononcée si on désire être entendu. Il ne faut pas non plus oublier que leurs animaux symboles sont sacrés et que, sous aucun prétexte, il ne faut les blesser ou les tuer, qu’on appartienne au peuple ou non.

» La Terre correspond à un tempérament Nerveux, au système nerveux et aux fonctions cérébrales, à toutes les fonctions de contrôle. C'est un tempérament sec et statique.

Mère de la nature, elle est particulièrement choyée par les Lycans qui se considèrent, pour beaucoup, comme ses enfants directs. Son royaume est, dit-on, aveuglant de beauté avec une végétation luxuriante, la déesse trônant dans son palais de roses. C’est elle qui règle le cycle de la nature, l’envoie au sommeil quand l’heure est venue et allant secouer les puces de sa jeune sœur quand vient le temps du réveil. Elle est la protectrice de chaque personne proche de la nature de par sa classe mais elle est également celle qui est le plus difficilement accessible. Non pas qu’elle se désintéresse des mortels mais la Nature compte beaucoup plus à ses yeux à contrario elle est la plus prompt à envoyer des catastrophes sur les peuples qui manquent de respect à ses créations –c’est qu’elle est colérique en plus. Son animal symbole est l’Hermine. Son jour de célébration est l'équinoxe d’automne.

» Le Feu correspond à un tempérament Bileux, à l'appareil musculaire, à toute l'activité volontaire. C'est un tempérament sec et actif.

Son royaume est un immense terrain de chasse, une énorme plaine sèche parsemée de peu de végétation et de nombreux rochers. Aranel est celui que l’on prie pour que les récoltes et les chasses soient bonnes, il est donc le protecteur des fermiers et autres éleveurs mais également des marchands qui vont risquer leur vie sur les routes. Cependant il n’est pas aussi bon que l’on pourrait le croire car le Dieu-Loup aime se jouer des vies mortelles, non pas qu’il soit violent ou sadique mais il reste mesquin et cynique, surtout lorsqu’il s’ennuie. Néanmoins il reste le plus fidèle à ses prêtres et adorateurs, et même une prière sans offrande aura toujours une réponse, aussi discrète soit-elle (parce faut pas déconner, Aranel il exécute pas les souhaits sur demande, il te donne une piste et c’est tout !).  Son animal symbole est le Loup Blanc. Son jour de célébration est le solstice d'été.

» L'Air correspond à un tempérament Sanguin, à l'appareil respiratoire et circulatoire, aux fonctions sexuelles. C'est un tempérament dilaté et tonique.

Insaisissable, imprévisible et toujours à voguer là où l’emporte ses vents, Iminyë est la patronne des artistes et des esprits rêveurs. Son domaine ne représente d’ailleurs qu’une succession de monts et collines couverts de fleurs de toutes les couleurs -et orné d’arcs-en-ciel permanents comme si cela ne suffisait pas. Mais il ne faut pas oublier qu’elle est la plus jeune et la plus désinvolte des quatre dieux et qu’elle a souvent tendance à oublier de faire son travail -ce qui oblige ses frères et sœur à la secouer un peu souvent. À contrario elle est la plus généreuse et répond toujours positivement aux prières de quelques manières que ce soit, bien que cela soit peu évident à voir la majorité du temps. Disons qu’elle aide toujours directement ses fidèles mais encore faut-il pouvoir remarquer son intervention le bon jour. Son animal symbole est l’Hirondelle Rustique. Son jour de célébration est l'équinoxe de printemps.

» L'Eau correspond à un tempérament Lymphatique, à l'appareil digestif, à l'état végétatif et au sommeil. C'est un tempérament dilaté mais passif.

Lenwë est le patron des chercheurs et des érudits, sa soif de connaissances étant un véritable modèle pour eux. Son lieu de vie n’est qu’une bibliothèque sans fin contenant tous les savoirs du monde - plusieurs réincarnations ne suffiraient jamais pour tout lire. Les croyances voulant mêmes que ses compagnons soient des fantômes avides de ce savoir. Cependant il n’est pas de ceux qui répondent aux prières qu’on lui adresse et il ne se préoccupe pas vraiment du sort des mortels auxquels il n’accorde pas sa protection dans la plus grande majorité des cas. Il est aussi froid et insaisissable que les éléments qu’il représente, néanmoins il voue un profond respect aux véritables chercheurs qui vouent leur vie entière à leurs recherches quand il ne les juge pas inutiles en les protégeant et les invitant dans son royaume à leur mort. Son animal symbole est la Loutre. Son jour de célébration est le solstice d’hiver.



Dernière édition par Dagon le Lun 9 Fév - 14:38, édité 1 fois
Dagon
« Entité Suprême »
⌘ Messages : 263
⌘ Inscrit(e) le : 16/08/2014

http://cursed-anthalia.fantasyboard.net
Entité Suprême
MessageMar 3 Fév - 11:05

Déités des Humains


× Le Soleil réveille les jeunes pousses.
× La Lune endort les âmes.


Les Humains vénèrent un couple divin. Cependant ils sont quelque peu traités comme des divinités n'ayant aucune relation et sont vénérés de manière séparée puisqu'il n'est pas permis de les prier de la même façon et encore moins au même lieu et même moment. On ne peut adresser prière à la déesse que dans un temple ou tout autre lieu conservant un avatar de cette dernière puisqu’il est impossible de lever les yeux vers l’astre solaire alors qu'on ne prononcent les prières pour son époux qu’en dehors des habitations puisque qu’étant dieu de la mort il serait de mauvais augure d’y évoquer son nom. Étant donné que ce dernier ne possède pas de temple, ses prêtres ont pour coutume de faire un pèlerinage dans toute leur région afin de lire 8 stèles, la tradition voulant que ceci permettra à la Lune de continuer ses cycles. Pour elle, on préférera sacrifier une partie des cultures et festoyer en l’honneur du Soleil pour la remercier de ses bienfaits les soirs de la première et de la dernière récolte.

» La Création représente la vie et le renouveau. Son astre est le soleil et le jour sa demeure. Si son image est primordiale, son nom est quasiment tabou et seule les métaphores élogieuses sont d'usage.

Elle peut être aussi cruelle qu’elle est belle. Elentári n’a d’yeux que pour ses enfants et a donc bien du mal à tolérer la présence d’autres déités et civilisations, pourtant elle n’est pas belliqueuse et ne cherche pas le conflit tant que les siens la vénèrent convenablement et ne font pas preuve d’hérésie. Mais elle n’est pas fondamentalement bonne non plus, enfin disons qu’elle estime que les mortels doivent apprendre à se débrouiller tout seul et que le rôle des immortels n’est pas de les aider à tout bout de champ. Elle déteste d’ailleurs les prières répétées et n’y répond quasiment jamais. Seuls les cas d’extrême urgence la concerne ou alors quand elle finit par avoir vraiment pitié de quelqu’un. Il est cependant interdit de l’évoquer une fois la nuit tombée, sous risque de provoquer ses foudres.

» Le Néant est le père du vide, des morts. La lune est son astre et la nuit son domaine. Son nom ne peut qu'être murmuré et ses représentations ne sont qu'imagées car toujours de funeste augure.

Il faut bien avouer que Manwë est bien plus doux et patient que son épouse quand bien même il est la représentation de la mort. Sauf que son but n’est pas de remplir son royaume, loin de là, il se consacre plutôt à apaiser les âmes des défunts ou à les renvoyer sur terre sous forme de fantômes ou de morts-vivants quand cela n’est pas possible afin qu’elles trouvent le repos d’elles-mêmes après avoir réglé quelques détails. La croyance en la renaissance de l’âme est d’ailleurs un aspect très important dans la culture des Humains. Mais tout comme sa bien-aimée, il ne réagit quasiment jamais aux prières qu’on lui adresse et se montre un tant soi peu intéressé par eux lors des cérémonies funéraires car lui aussi juge qu’on doit mériter son aide. Il est d’ailleurs très mal vu de le prier en pleine journée.



Dernière édition par Dagon le Lun 9 Fév - 14:43, édité 1 fois
Dagon
« Entité Suprême »
⌘ Messages : 263
⌘ Inscrit(e) le : 16/08/2014

http://cursed-anthalia.fantasyboard.net
Entité Suprême
MessageMar 3 Fév - 11:06

Déités des Vampires


× La Sagesse, l'Habileté et la Stratégie guerrière, pour dominer sans utiliser la force brute.
× La Ruse, l'Intelligence et la Prudence, pour obtenir ce que l'on veut sans faux pas.
× La Prestance, la Tradition et les Cultures, pour respecter et représenter un peuple sans fausses notes.


Des dieux à leur image, des dieux représentant les traits les plus importants selon des définitions vampiriques car pour ces derniers, il ne s’agit pas de louer un environnement ou autres choses vivantes de leur entourage mais une manière d’être, une façon de vivre. Ainsi il n'est pas question de les vénérer de manière séparée ou à des moments différents, les trois dieux vampires forment un tout indissociable et en favoriser un à un autre est assez mal vu en société. Oh après il ne s’agit que d’apparence, il est évident que cela arrive fréquemment quand yeux et oreilles étrangères ne sont pas dans les environs. Ainsi dans chaque temple, chaque autel seront toujours présentes trois effigies les représentant, seul le matériau dans lequel elles auront été forgées sera différent d’une statue à l’autre. La coutume veut également que l’on ne regarde jamais la divinité dans les yeux pendant la prière et que seule une offrande en matériau précieux en adéquation avec la couleur représentative du dieu que l’on invoque soit de mise (par exemple un bijou en or blanc correspondrait plus à Nimrodel qu’à Oropher). Aucune autre étant tolérée et plus elle est précieuse, plus sa prière à de chance d’être entendue.

» Ce n'est que quand on sait faire usage de sa tête, de ses bras, ensemble ou séparément que l'on peut réellement se prétendre le plus puissant.

Père des dirigeants, maître des généraux et des conseillers, Oropher est un dieu taciturne et d’un calme sans faille. Il n’est cependant pas uniquement un dieu guerrier prompt au combat, cela fait même bien longtemps qu’il n’a plus été appelé pour cela. On pourrait plutôt le définir comme le dieu des bonnes décisions qu’elles soient politiques ou pour la vie de tous les jours. Il déteste cependant qu’on l’appelle pour des choses futiles et a énormément de mal à répondre au petit peuple, favorisant grandement la royauté. Il est également l’un des favoris des marchands et autres personnes gérant une affaire, tous étant persuadés qu’être dans ces bonnes grâces permettraient de favoriser la floraison de son commerce. Ce qui n’est pas tout à fait faux. On lui offre généralement des armes, des biens utiles et précieux ou des trophées lorsque l’on a besoin de faire appelle à lui. Sa couleur est l'or.

» Pour plaire il faut savoir quand parler et quand se taire, savoir quoi donner et quoi faire au bon moment. Et surtout quand il faut faire d'autres usages.

Maitresse des entourloupes, favorite des flatteurs, Nimrodel est celle qui enseigne à toujours grappiller encore et encore plus sans paraître disgracieux ou trop gourmand. Reine incarnée de la beauté et de la classe, elle n’est pas appelée uniquement quand on accomplit un coup bas ou autre méfait mais également lorsqu’il faut se servir de sa tête pour arriver à son but. Elle a la langue pendue mais reste réfléchie, elle est celle qui aime le plus envoyer des réponses un peu vicieuses à ses adeptes : pas forcément au bon moment et encore moins de façon agréable. Elle aime les gens audacieux mais exècre les têtes brûlées et les grandes gueules. Distinguée et matérialiste il est de rigueur de la prier dans un langage plus que polie et plein de compliments, accompagné d’une offrande de bijoux et autres trésors. Ou de finir foudroyé sur place. Protectrice des Reines, il n'est jamais malvenu de les comparer à leur déesse. Sa couleur est l'argent.

» Il faut être fier de son peuple et avant tout, il est nécessaire de le montrer avec dignité et honneur. Ne jamais se pavaner, enfin jamais à voix haute.

Círdan est le gardien des mémoires et des traditions. Il est célébré en grande pompe lors des fêtes et célébrations, il représente également toute la réelle grandeur de son peuple. Silencieux, on raconte même qu’il serait muet, le prier ne sert qu’à remercier et non à lui demander un quelconque service. Il n'aime d'ailleurs que les offrandes propre à son peuple. Néanmoins, l’oublier réduirait à néant les autres requêtes et apporteraient même quelques années de malheur. Patron des artistes, créateurs et autres représentants des Vampires chez les autres peuples, il est courant d’entendre un « par Círdan ! » devant une faute de goût ou de comportement. Ainsi le dieu ne répond jamais, absolument jamais mais il lui arrive souvent de récompenser ceux qui ont respecté la mémoire des Vampires et ce même s’ils ne font pas partie de cette race. Car sa générosité est grande. Sa couleur est le bronze.


Croyance ; « dieux & religions »

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Anthalia :: La Légende :: Recueil & Légende :: Lexique-