Partagez | 

Entre bruit et silence. | Dolorès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Wyn Sklaera
« La perfection n'est pas un détail. »
⌘ Messages : 30
⌘ Inscrit(e) le : 17/09/2016

⌘ Reroll : Aucun

Fiche de Skills
◊ Classe: Lame Noire
◊ Pouvoir: Aucun
◊ Malédiction:
La perfection n'est pas un détail.
MessageDim 8 Jan - 12:17

Malgré sa nature nomade, l'assassin possédait une maison où elle appréciait se poser de temps à autre, aussi pour s'isoler que pour récupérer des forces. Dans certains instants cruciaux, elle ne se lassait de la sérénité que lui portait cette petite demeure réservée à sa personne. Mais, soucieuse de garder sa tranquillité, peu connaissait l'existence de son habitat et pour ces rares individus, la position de ce dernier demeurait inconnu. Elle n'y invitait aucune être aussi insignifiant soit-il. Seule sa solitude comptait. Toute fois, y rentrer signifiait aussi, retourner à Lemuria, cité des banshees. Non pas que la rousse n'affectionnait ses lieux, bien au contraire, elle désirait profiter de son retour pour tourner dans les quartiers. Ces derniers temps, l'envie de se promener un peu partout guidait en permanence ses pas, la menant dans des lieux aussi variés aussi bien intéressants qu’écœurants. Cela se faisait bien entendu dans les heures de liberté qu'elle possédait mais aussi, dans les villes que lui imposaient les contraintes de son métier et de ses devoirs.

A cet instant, la lame sortait de son logis, ne cherchant qu'à passer le temps, elle se mit à longer un mur d'une ruelle voisine et tourner à gauche dès que l'occasion se présentait. Ainsi, elle finirait très vite perdue entre les pierres mais là, était son but. Afin de divertir ses difficiles goûts, il lui fallait parfois sortir des sentiers battus. Cette méthode ne la menait pas forcément à de bonnes découvertes mais certaines réussissaient à retenir son attention. De ce fait, elle continua le même schéma pendant plusieurs dizaines de minutes avant de s'arrêter net et de changer son mode opératoire. Rien ne lui semblait nouveau alors qu'elle foulait ses pavés pour la première fois mais l'ennui principal restait sa malédiction soucieuse de la suivre à chaque moment, à chaque occasion. Sa voix résonnait comme toujours dans l'esprit de Wyn qui n'arrivait à la chasser ou juste à l'ignorer. Souvent, elle poussait des petits « Pschhht.. » comme si elle cherchait à chasser un moustique gênant. Cette vieille habitude restait inefficace.

De nouveau, l'esprit se stoppa. Arrivée dans une rue plus large, plus fréquentée, devant elle se trouvait un groupe pénétrant dans une auberge. Le commerce ne lui semblait familier et ce, à juste cause. Elle ne se rendait qu'à de rares occasions, souvent professionnelles, dans des lieux publics. Une étrange idée germa dans son esprit. La rousse n'appréciait guère les regroupements de populace et d'avantage, quand ces derniers étaient bruyantes. Toute fois, ce même point pouvait lui permettre d'oublier la voix de son double, où du moins de la fondre dans celle de nombreux inconnus. Même si ce dernier apparaissait par intermittence, il ne cessait de jouer avec son calme. Elle s'avança jusqu'à la porte mais prit une importante respiration avant d'y entrer. Il lui fallait imaginer cet acte comme un défi à relever car quoiqu'elle puisse en dire, ça ne restait sa tasse de thé. Restant à hésiter, plusieurs minutes passèrent.. Jusqu'au moment où un homme sortant de l'auberge ouvrit d'un geste brusque l'épaisse porte de bois et manqua de peu d'assommer la lame.

Tout de suite, ses incertitudes disparurent. Sa main glissa, par habitude, sur la garde de son épée. Wyn laissa bien vite retomber son bras le long de son corps. Il n'était pas l'heure de s'attirer des ennuis. De plus, un combat contre une autre banshee serait long et ennuyeux. De ce fait, avant même que son congénère ne puisse lui adresser la moindre parole, elle s'engouffra dans la taverne. La première franchit, il lui restait à s’infiltrer discrètement et à passer à travers le dense troupeau que formaient les clients. En soi, le passage s'avéra plus facile que prévu. Il lui semblait voir une auberge pleine à craquer mais de quelques tables restaient vides. Cela n'empêcha d'opter pour une place au comptoir. Comme un serpent, elle se glissa à travers la foule et s'installa, poussant un soupir de soulagement. Arriver jusqu'à sa place lui parût être une redoutable épreuve. Mais, l’assassin ne se laissa abattre et d'un signe de la main, elle tenta d’interpeller ce qui sembla être une employée.

Entre bruit et silence. | Dolorès

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Anthalia :: Suhalla :: Lemuria-