Partagez | 

Le début d'une nouvelle vie // Shion [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageMar 21 Avr - 23:56

Citation :
C'est un rp FlashBack qui se passe il y a quelques années, au début de l'entraînement ♥ Donc Shion a 12 ans et Vaan à 27 ans. (Bon pour Vaan, ça change pas grand chose dans son attitude /PAN)


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft



Comme le destin peut changer d’un seul coup. Vaan le savait déjà que le destin et le hasard était maître de sa vie. Cependant, jamais il n’aurait pensé que cette situation lui arriverait à lui. Il avait atteint ses objectifs : il avait surpassé son maître. Il était très puissant pour un homme de son âge. Il devait ça au travail qu’il y avait mis et au temps. Vaan n’avait même pas eu d’enfance ou même d’adolescence. Pourtant, actuellement, il ne ressentait aucun manque : il avait ce qu’il voulait, pourquoi devrait-il savoir faire autre chose que ce qu’il sait faire ? En plus de commencer à être reconnu en tant que Démoniste puissant, il s’était trouvé une passion qu’il en fit son travail. Encore, sa passion était en lien avec le travail, mais il aimait ça. Comment apprécier autre chose ? Ses parents avaient voulu ça de lui dès son jeune âge. Donc c’était ce qu’il donnait sans problème. Le travail, la force, et la passion.

Il fut grandement surpris lorsque des messagers vinrent le chercher en plein travail. Il termina ce qu’il avait à faire et ferma l’endroit le temps de l’entretient. On lui annonça donc qu’il avait été sélectionné pour devenir le maître de l’oracle Shion. Sur le coup, il fut surpris et il demanda pourquoi lui avait été choisi, tandis qu’il n'avait jamais été le maître de quelqu’un. On lui demanda de se présenter quelques jours plus tard et c’est ce qu’il fit. Il savait qu’il ne pouvait pas refuser. Etre le maître d’un oracle le surprenait beaucoup, mais il n’était pas contre car il savait que cela ne pouvait que faire avancer la maîtrise qu’il avait déjà. Il accepta rapidement, parce qu’indirectement il n'avait pas le choix. Ainsi, il rencontra la famille est les closes du « contrat » furent installées. Ce fut donc officiel, il allait enseigner ce qu’il savait à la jeune enfant. À cette rencontre, il n’eut pas le temps de lui parler, ou bien de la voir normalement. Il eut juste le temps de lui dire quand le tout commencerait.

Comment allait-il enseigner ? Et surtout… il ne savait pas du tout qui elle était. Il se souvenait qu’il avait adoré son maître… donc il allait faire comme lui, dans la mesure du possible. Tout d’abord, ce ne serait pas réellement un entraînement. Comment pouvait-il aider une fille qu’il ne connaissait même pas ? Disons que lui, il n'avait pas grand-chose, mais il avait sa personnalité comme elle devait en avoir une.  Quelques jours après cette première rencontre venait le premier entraînement. Où ils feraient connaissance.

La nuit précédente, il avait l’intention de boire du vin. Bien oui, une simple coupe n'avait jamais fait de mal à personne. Cependant, il ne savait pas que ce qu’il avait bu n’était pas du vin mais une potion étrange qu’on lui avait passé il y a quelques temps. Il prit une coupe et alla se coucher par la suite. Ainsi, le lendemain, il n’avait qu’à se déplacer vers le lieu de Culte, le sanctuaire où la petite faisait son entraînement. Le matin, il s’était réveillé et il avait une migraine… ce n’était pas le moment. Il prit de l’eau et y alla. Il marcha un bon moment, le soleil se levant doucement. Oui, c’était le matin et assez tôt. Mais c’était bien nécessaire. Pour lui, l’heure, il s’en foutait. Il attendit donc sa venue, une fois arrivé. Son mal de tête était toujours aussi présent et ça l’énervait. Il allait fait ce qu’il avait à faire. Avec ou sans mal de tête.

Il resta debout quelques temps, en attendant la venue de la gamine, espérant qu’elle arrive à l’heure. Sinon, ça ne commencerait pas bien. Au fond de lui, Vaan espérait être à la hauteur bien qu'il doute ne pas l'être puisqu'on l'avait choisi. Mais il espérait qu'il allait apprécié Shion car il allait passer du temps avec elle. Et même si l'entraînement pouvait être agréable comme l'avait été le sien avec son maître, bien que difficile. S'amuser et faire le travail demander en même temps... où est le mal ? Un petit sourire se glissa sur ses lèvres à ces pensées. Surtout qu'il faisait l'entraînement à une gamine. Et il ne savait pas DU TOUT comment prendre soin d'un enfant.



© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Vaan Z. Strauss le Dim 3 Mai - 23:40, édité 2 fois
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageMer 29 Avr - 22:27


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



    « Mais je veux qu’il vienne avec moi… »
    « Allons, allons Mademoiselle. Vous savez parfaitement que cela est impossible. Lâchez votre petit camarade maintenant, il doit aussi voir son maître. »
Il a fallu de longues minutes pour détacher la Princesse du petit garçon. Aucune explication, aucune raison, bien que réelles et valables, n’avaient fait l’affaire. Elle restait accrochait à lui de toute la force de ses petits bras. Elle avait pourtant douze ans, mais incapable de voir son environnement elle avait peur de se rentre au Sanctuaire toute seule pour rencontrer un maître qu’elle ne connaissait pas. Non, en vérité elle était juste morte de trouille. Seuls quelques mots du garçonnet parviennent à calmer la fillette. Elle consent alors enfin à le laisser partir et à se laisser guider en dehors de Mideel, vers le cœur de la forêt d’Illusia.
 
Seul deux gardes de la Tanière l’accompagne. Ils s’en iront dès qu’elle sera remise au bon soin des prêtres du Sanctuaire. Pas de familiarité, pas de grandes pompes. Sa mission est sacrée mais sobre. Elle est la seule dont elle dépend, elle est celle choisie par les Dieux alors elle doit dès maintenant apprendre à gérer cela seule. Certes elle a cessé de demander la présence de son petit garde mais au fond c’est bien la seule chose qui lui manque, car il est ses yeux et après toutes ses années - 7 déjà... - elle se sent perdue lorsqu’il n’est pas là. Mais elle n’en a voulu à personne, pas même à ses parents. Priant les Dieux Lycans depuis sont plus jeune âge, elle connait la portée de son apprentissage et elle sait ce qu’il en découle. Pourtant elle aurait tant aimé à ne pas avoir faire cela seule.
 
Vécu d’une petite robe blanche, armée du bâton qu’elle possède toujours, elle arrive enfin à destination. Une jeune prêtresse vient l’accueillir et l’emporte là où l’attend son professeur. Elle ne demander aucune aide pour se diriger, suivant simplement le sons des pas de la femme qui la précède. Seuls ses yeux trahissaient la triste vérité. Elle se demanda brièvement si elle devrait le préciser mais songeas rapidement que ses parents avaient tout de même dû le signaler à ce maître qu’ils avaient choisi pour elle. Les pas s’arrêtèrent et un grincement lui indiqua qu’une porte venait être ouverte.
    « Voila, je vous en prie entrez, vous êtes attendue. »
Ah ! Donc cette personne était déjà arrivée. On la laissa entrer et la porte se referma derrière elle. La voila à nouveau seule, ou presque, car elle sentait la présence de cet être qui l’attendait. La petite princesse se rendit alors compte qu’elle ne savait rien de ce professeur qui lui enseignerait les bases de son apprentissage, juste sa classe et le fait que l’on avait cherché pendant un an le meilleur Démoniste qui soit car il fallait honorer son statut d’Oracle. Ce qui expliquer aisément pourquoi elle ne commençait son éducation magique à douze ans et non onze comme la majorité des enfants.
 
Cependant elle ne connaissait ni son nom, son âge, ses origines et même qu’elle ne savait pas vraiment si c’était un homme ou une femme. Personne n’avait songé à le lui préciser, les termes professeur et maître ne sont pas réellement significatifs. Elle s’avança doucement vers cette présence, perdue dans cet espace qu’elle ne connaissait pas. Sans doute avait-elle l’air un peu timide mais en fait elle avait juste du mal à se repérer, ne sachant pas où était murs et meubles. La belle affaire.
    « Bonjour maître. Je m’appelle Shion et je suis honorée d’être votre élève à partir d’aujourd’hui. J’espère que nous pourrons apprendre beaucoup de choses ensemble. »
C’était les formalités mais il fallait bien commencer par quelque part n’est-ce pas ? Plus cela allait plus elle se rendait compte que seule elle ne savais pas vraiment comment faire. Devraient-ils faire connaissance avant ou commencer directement l’enseignement ? C’était sans doute à son maître de décider mais elle se risqua tout de même à poser une innocente question.
    « Dites maître, je ne peux vous voir alors... est-ce que vous pourriez me parler un peu de vous s’il vous plait ? »


©codage par loveless ; image provenant de tumblr

Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageMar 5 Mai - 1:42


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


La tête de Vaan tournait, bien qu’il n’ait rien fait. Il ne comprenait pas pourquoi il ressentait cela, peut-être était-ce le vin ? Il avait bu du vin plus d’une fois et il n'avait jamais ressenti ce genre d’effet. Étrange, et il ne pouvait pas dire quel était le problème encore, ou bien qu’est-ce que ça aurait comme effet sur lui. Il n'en avait aucune idée et même qu’il secoua un peu la tête pour se changer les idées. Il allait dormir après et tout irait bien. Il n’avait pas encore compris que cela allait bientôt avoir des effets bien plus grave qu’un mal de tête… cela, il allait le comprendre bientôt, dans peu de temps

Vaan attendit sagement, se calmant un peu pour être capable de faire connaissance normalement avec cette gamine. Il entendit finalement une voix derrière la porte qui annonçait que la jeune fille était attendue à l’intérieur. Effectivement, cette fille devait être Shion. La porte s’ouvrit et Vaan se redressa, voyant la jeune femme entrer seule. Juste de la façon dont elle marchait, on voyait qu’elle n’était pas à l’aise. Il ne dit rien, en attendant qu’elle se rapproche pour la voir adéquatement. Ses parents lui avaient dit qu’elle était non-voyante. Et même qu’il connaissait quelques informations sur elle grâce à ses parents. Rien de très gros malheureusement. Elle semblait si timide, ce qui tira un sourire à Vaan. Bien oui, il n’est pas complètement insensible. Elle se présenta finalement et lui dit qu’elle serait son élève à partir de maintenant et qu'elle espérait qu’ils allaient apprendre des choses ensembles. Vaan s’approcha lentement de la jeune fille.

Sa question le fit sourire. Elle affirma qu’elle ne pouvait pas le voir et donc qu’elle souhaitait se faire des idées sur lui. Lui parler un peu de lui ? C’était bien étrange comme question, mais peut-être qu’en fait, le but était tout autre et son but était de se déstresser ? Aucune idée. Vaan posa doucement sa main sur son épaule pour qu’elle puisse bien visualiser l’endroit où il se trouvait.

« Je suis bien heureux de te connaître aussi et j’espère comme toi que nous allons apprendre tous les deux. »

Une chose était agréable avec le fait qu’elle soit aveugle, c’est qu’elle ne voyait pas qu’il ressemblait beaucoup à une fille. Sa voix, cependant, était belle et bien celle d’un homme. Homme qui n’était pas baryton dans un chœur, mais non celle d’une femme. Shion ne penserait donc pas qu’il était une femme, malgré son apparence très proche de l’autre sexe. Il prit une respiration pour calmer son mal de tête avant de répondre à la gamine.

« Je ne te pousserai pas à bout tout de suite, moi aussi je souhaite savoir comment tu agis pour faire un entraînement à la hauteur de tes capacités. Cependant, tu m’as posé une question, et j’y répondrai si tu fais pareil par la suite. » Venait-il de dire d’une fois relativement amicale.

Que pouvait-il bien dire sur lui ? Se présenter physiquement ? Était-ce réellement nécessaire ? Peut-être, s’il se présentait, il allait en apprendre sur elle aussi, venant de sa bouche. Certes, c’était une gamine de 12 ans, mais elle devait être capable de dire ce qui l’a marqué au moins.

« Je suis un humain, né à Dun Fiara. Dès que mes parents ont appris que j’avais des pouvoirs, ils m’ont placé sous la tutelle d’un maître pour qu’il m’apprenne tout ce qu’il savait. Depuis, je suis à l’entraînement et j’ai appris ce qu’il sait. Il en sera de même pour toi, tu apprendras : le seul vrai moyen pour apprendre est l’entraînement et le travail déterminé. Sans détermination, faut mieux abandonner directement. »

Une chose est certaine, Vaan ne sait pas parler aux enfants… Il ne sait pas parler à beaucoup de gens, n’ayant pas l’habitude. Il connait le respect puisque c’était essentiel chez lui, il connait le savoir-vivre. Mais le tact n’est pas une chose qu’il maîtrise très bien. Il disait ce qu’il pensait. Le travail, il n’a que ça de vrai et jamais il ne le cacherait. D’ailleurs, il devait voir la détermination, et l’envie de la personne. Bien évidemment, il allait donner envie à Shion de s’entrainer (du moins il l’espérait) car il allait être son maître dans tous les cas. Vaut mieux apprécier le tout maintenant.



© Codage By FreeSpirit
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageMar 19 Mai - 0:22


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



La jeune princesse sursaute légèrement quand elle sent le contact de cette main sur son épaule. Ses sens lui avaient pourtant fait ressentir un mouvement près d’elle, sauf qu’elle ne s’était pas attendu à ce qu’il la touche. Elle ne le prend pas mal,  cela ne lui rappelle que trop que son jeune âge n’a pas encore permis d’avoir l’attention requise pour garder ses sens aiguisés à chaque instant. Cela viendra avec le temps lui disait-on, heureusement qu’elle savait que ses parents avaient entièrement confiance en cette personne. Elle espérait juste que son maître n’avait rien remarqué. La voix qui s’éleva alors eu au moins le mérite de lui révélé qu’il s’agissait d’un homme finalement. Son timbre était léger et doux, il avait quelque chose de rassurant et d’apaisant.
    « Je suis bien heureux de te connaître aussi et j’espère comme toi que nous allons apprendre tous les deux. »
    « Je le suis aussi, maître. Je suis certaine que j’apprendrais beaucoup de vous. »
Elle était un peu hésitante, ne savant pas vraiment comme s’adresser à cet homme dont elle dépendrait durant une bonne partie de son adolescence. Shion se demandait s’il était flatté, angoissé ou embêté par cette tâche qui l’incombait. Élevée dans la pure tradition lycane, sans que quoique ce soit lui soit imposé, il était pourtant évident que son statut lui confère une croyance totale en ses quatre Dieux qu’elle honorait depuis son plus jeune âge. La jeune fille était pourtant perdu dans cette cette mission divine, un peu effrayée cela va s’en dire. Elle  espérait que ce maître la mettrait plus en confiance que les prêtres et prêtresses, pour lesquels elle avait pourtant beaucoup d’estime.

Il ne perdit pas de temps en commença déjà à parler brièvement de leur futur entrainement. Bien que toute jeune, elle sentait que ce n’était pas dit de manière sévère ou menaçante mais ça l’inquiéta un petit peu pendant quelques secondes. Puis il accepta de répondre à sa question si elle faisait de même par la suite, si elle ne répondit pas à haute voix, elle hocha doucement la tête pour indiquer son consentement. Même si elle ne savais pas vraiment quoi dire sur elle.

« Je suis un humain. » Ce détail l’interpella, elle ne s’était pas attendu à ce qu’un membre d’une autre race soit convié à enseigner à l’Oracle des Lycans. Oh cela ne la gênait pas, si elle avait l’ouverture d’esprit à l’image de ses parents, elle n’avait encore aucune notion politique. Elle ne s’était juste pas attendu à un « étranger », on avait dû chercher bien loin pour trouver le Démoniste le plus doué. Enfin il lui avait déjà semblait comprendre cela et ça l’impressionna d’autant plus.
    « Il en sera de même pour toi, tu apprendras : le seul vrai moyen pour apprendre est l’entraînement et le travail déterminé. Sans détermination, faut mieux abandonner directement. »
Sauf que les choses se corsèrent un petit peu avec la dernière phrase de l’homme. Pour tout dire, Shion n’en compris pas un traitre mot. Enfin disons qu’elle comprenait l’idée globale mais pour une enfant de douze ans il n’y avait qu’une chose qui ressortait vraiment : « si tu es mauvais, autant que tu laisses tomber maintenant ».
    « Mais je ne veux pas abandonner... » Elle fit de son mieux pour ne pas paraître comme étant une chouineuse et une pleurnicheuse, mais ce discours lui avait, à vrai dire, fait un peu peur. « Je veux être une bonne Oracle pour faire honneur à mon peuple et aux Dieux... »
C’était une notion qu’on lui avait inculqué c’est bien vrai, c’était son éducation et elle n’en mesurait pas non plus tout l’ampleur, pour le moment, mais elle était vraiment décidée à réussir cette mission. Elle s’attendit à ce que son maître lui retourne la question, hésitant à y répondre spontanément sans y être invitée. Alors dans le doute elle en reposa elle-même, sa curiosité n’ayant pas encore été satisfaite.
    « C’est vrai que vous êtes les plus fort de votre classe ? Vous êtes pas triste d’être parti de chez vous pour venir vivre ici ? Vous faites quoi comme travail ? Vous allez juste m’entrainer ? » L’enfant avait repris le pas sur la princesse et elle avait tant de choses qu’elle voulait découvrir, elle qui ne voyait rien. Elle parlait un peu vite, elle s’arrêta donc quelques secondes pour reprendre une grande inspiration. « Vous ressemblez à quoi ? »
La plus « importante » d’entres elles était finalement tombé. Shion avait souvent l’habitude de « voir » les gens avec ses autres sens, souvent le toucher, mais seulement les gens dont elle était réellement proche. Ce lien le serait certainement mais contrairement à Keith, c’était un adulte, quelqu’un qui avait autorité sur elle alors forcément, elle n’osait pas vraiment s’y risquer.


©codage par loveless ; image provenant de tumblr

Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageSam 20 Juin - 17:04


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


Vaan n’est pas doué avec les enfants. De plus qu’il a un mal de tête infernal. Rien n’est de son côté pour le moment. De plus, il n'avait jamais enseigné à qui que ce soit. C’est bien dommage pour la pauvre Shion qui allait avoir à endurer la pratique du professeur…. Qui n'avait pas tellement d’expérience. Pour se rassurer, Vaan se disait qu’il avait été choisi et qu’ainsi, cela prouvait qu’il avait les habiletés à enseigner à cette petite fille. Elle était très gentille et mignonne pour une enfant, c’était bien plus agréable. Il n’avait rien à dire contre elle ; il l’appréciait bien. Si seulement ce mal de tête n’était pas présent.

D’ailleurs, Vaan avait lui aussi des apprentissages à faire. Il allait devoir parler aux jeunes et donc apprendre à leur parler. Shion était une petite gamine âgée d’à peine 12 ans. Quand il avait parlé d’abandon, son but était de lui faire comprendre ce qu’il avait à comprendre : il voulait de l’ambition. Malheureusement, Shion comprit seulement l’abandon et non la raison dernière le discours que Vaan venait de faire. Heureusement, elle dit qu’elle ne souhaitait pas abandonner. Il allait se rappeler de ses mots et lui rappeler dans les pires moments. Elle souhaitait être une bonne oracle pour honorer son peuple. Un sourire se forma sur les lèvres de Vaan. Au moins, elle le souhaite malgré son jeune âge. Elle connaissait son rôle et c’était parfait ainsi.

La question qui vint par la suite le fit réfléchir. Peut-être que sa vie allait être maintenant plus agréable et joyeuse avec cette petite enfant. Elle était L’innocence en elle-même, ses questions et son intérêt envers son maître le démontraient. Si c’était vrai qu’il était le plus fort de sa classe, s’il était triste d’être parti de chez lui, le travail et s’il allait seulement l’entraîner. Oulà. Les questions… D’ailleurs, il allait avoir de la difficulté à se concentrer sur toutes ces questions. Le démoniste avait bel et bien L’impression d’avoir une enfant face à lui, pas une future oracle ni une princesse. C’est peut-être bien d’avoir son enfance ? Et d’agir comme une enfant, non ? Il répondit à sa dernière question, sachant qu’elle ne pouvait pas le voir. Perdre la vue serait l’une des choses les plus difficiles pour Vaan, derrière ses capacités évidemment.

« Ce à quoi je ressemble ? Eh bien. Je suis un homme, semblant peut-être plus jeune que l’âge que j’ai réellement. J’ai des cheveux rouges, presque rouges qui descendent dans mon dos. Mes yeux sont dorés. Je pense que cela est suffisant ? Si jamais tu souhaites en savoir plus, tu peux me le demander. Je ne suis pas méchant et je répondrai si tu as des questions.  »

Il omit volontairement le fait de dire qu’il ressemblait à une fille. Cela n’était pas nécessaire. Et puis, peut-être allait-elle le savoir un jour ? Pour ne moment, ce n’était pas si nécessaire. Alors, Vaan continua, à lui expliquer le premier entraînement. Il ne le prenait pas du tout pour un entraînement ; pourtant, c’était absolument nécessaire.

« Tout d’abord, Shion, aujourd’hui ne sera pas un entraînement où tu apprendras à utiliser tes capacités. Apprendre à se connaître. Moi te connaître et toi me connaître. Donc je vais répondre à tes questions. »

Il n'allait pas faire un roman pour parler de sa vie, car elle n’était pas très intéressante. Il répondit à ses questions. « Je n’irais pas dire que je suis le plus puissant de ma classe. Mais je suis d’un niveau… tes parents ne m’auraient pas demandé de t’entraîner si je n’étais pas à la hauteur. » Effectivement, Vaan n’était pas du tout prétentieux et il savait qu’il allait peut-être rencontrer des personnes plus fortes que lui un jour. Il savait être fort… mais être le plus fort, il en doutait. « J'avais quitté mon chez-moi il y a plusieurs années déjà. J’avais quitté pour pouvoir faire des bijoux, c’est mon métier et j’aime beaucoup. » Elle était quand même mignonne pour une enfant. Il allait profiter de sa dernière question pour lui en poser d’autres, et la connaître un peu plus. Comment un maître et un élève pouvait bien s’entendre s’ils ne se connaissaient pas ? Vaan avait un exemple de maître, et il allait faire comme lui. « Normalement, je vais juste t’entraîner. Mais je ne vais pas faire que ça… tu vas apprendre à connaître ce qui est autour de toi, à utiliser tes capacités. Je t’aide à t’entraîner, mais tu devras le faire aussi. Toi, tu veux juste t’entraîner ? Dis-moi ce que tu veux, cela me fera plaisir. » Elle était mignonne comme petite fille… que Vaan cherchait à ce qu’elle aime vraiment cela. Et qu’elle ne soit pas gênée. Les personnes puissantes ne sont pas tous méchantes. « Il ne faut pas te gêner avec moi, je suis gentil, d’accord ? »

Sans oublier qu’il était toujours son maître. Le respect était important… mais Vaan ne devait pas oublier qu'elle était une gamine de 12 ans. D’un côté et de l’autre, il fallait bien se comprendre pour une harmonie parfaite.



© Codage By FreeSpirit

HJ:
 
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageJeu 9 Juil - 15:05


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



Le jeune homme se présenta sans montrer la moindre réticence et cela rassura la jeune enfant. Il ne semblait vraiment pas rebuter par son handicap. Évidemment, cette description ne lui permettait pas de se faire une représentation de son nouveau maître. Elle ne savait pas à ce qu’était le rouge et le doré, ce qu’elle regrettait beaucoup. Mais elle pouvait un peu s’imaginer ce que pouvait être des cheveux longs et une peau jeune, grâce aux impressions qu’elle avait déjà eues en « voyant » des proches avec les mains. C’était là son moyen de voir mais se sentir presque comme une personne normale à qui on s’adresse sans détours était fort appréciable pour la princesse. Alors elle souriait avant de faire une courte révérence.
    « Je vous remercie de me prêter attention. Je suivrais vos enseignements avec attention même si nous ne sommes pas en entrainement. »
Elle acquiesce quand il lui parle d’apprendre à ce se connaître, ce sera sans doute plus évident que d’entrer directement dans une phase d’invocation alors qu’elle n’en a jamais faite. Ça la rassure, à vrai dire elle ne se sentait pas vraiment prête. Elle n’aurait pas osé en parler, et elle n’osera sans doute pas tout au long de cette conversation mais Shion, de par sa cécité, a besoin d’apprendre à ressentir les personnes, de comprendre comment elles agissent dans l’espace qui l’entoure. Pour les repérer en toutes circonstances. Il va de soi que cela est impossible en à peine quelques minutes ou quelques heures, il faut plutôt quelques longues journées. Les premiers entrainements seront, sans aucun doute, bien compliqués.

Maintenant, il lui faut écouter attentivement ce que l’adulte a à lui dire en réponse à ses questions précédentes. Elle est étonnée qu’il ne se présente pas comme le meilleur Démoniste de sa spécialisation, mais la princesse ne dira rien de ce qu’elle pense, car elle se doute bien que ses parents auraient remué ciel et terre pour trouver la meilleure personne adéquate.
    « J'avais quitté mon chez-moi il y a plusieurs années déjà. J’avais quitté pour pouvoir faire des bijoux, c’est mon métier et j’aime beaucoup. »
Shion semble soudainement très intéressée par cette information-là et pour cause, elle lui rappelle un certain souvenir. Ce maître est bien singulier et il faut dire que la petite l’aime bien ce monsieur, qui a l’air très gentil en tout cas. Elle ne peut s’empêcher de glisser timidement. « Moi aussi j’ai déjà fait un bijou ! Pour Keith et même qu’il le porte toujours. » C’était un peu délicat de parler d’un parfait étranger à une toute nouvelle connaissance, il risquait de ne pas comprendre mais comment pouvait-elle définir son compagnon ? Un camarade de jeu ? Un garde personnel ? Un ami d’enfance ? ... un amoureux ? Ah ! C’était... c’était difficile de définir ces sentiments. Un peu gênant aussi.
    « Alors, vous êtes un peu triste de plus pouvoir faire des bijoux ? C’est où votre chez-vous ? »
Encore une fois, une nouvelle question lui échappe. Mais elle n’a pas vraiment eu de réponse à cette question précise et pour une demoiselle comme elle, il est vraiment important de savoir si le jeune homme est peiné ou pas de sa nouvelle vie.
    « Normalement, je vais juste t’entraîner. Mais je ne vais pas faire que ça… tu vas apprendre à connaître ce qui est autour de toi, à utiliser tes capacités. Je t’aide à t’entraîner, mais tu devras le faire aussi. Toi, tu veux juste t’entraîner ? Dis-moi ce que tu veux, cela me fera plaisir. Il ne faut pas te gêner avec moi, je suis gentil, d’accord ? »
Et c’est là que la jeune fille d’une douzaine d’année fini par décrocher. Non pas qu’elle ne soit plus attentive, mais elle ne comprend pas vraiment où il veut en venir. Si ses grands yeux opaques restent vides de toute expression, les traits de son visage affichent clairement son étonnement.
    « Je vais devoir m’entrainer moi-même ? Comment je pourrais faire quelque comme ça ? Papa m’a dit que les Es… les… Espers étaient en moi mais c’est tout ce que je sais. Je ne comprends pas tellement le reste encore mais je veux apprendre ce qu’est un vrai Invokeur ! Je ferais de mon mieux et j’apprendrais vite ! Mais je veux aussi qu’on devienne amis, pas seulement maître et élèves qui se voient que pendant l’apprentissage. Vous savez, Keith m’apprend aussi beaucoup à voir le dehors quand j’ai le droit de sortir mais je ne suis jamais sorti aussi loin de chez moi. J’espère que mon apprentissage m’apprendra à voir le monde un jour…. Maître… ça fait quoi d’invoquer ? »


©codage par loveless ; image provenant de tumblr

Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageDim 19 Juil - 5:12


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


Shion était une gamine, et plus le temps avançait et plus Vaan le réalisait. Certes, il savait qu’elle était l’oracle et que son entraînement était une chose très importante. Cependant, il avait encore de la difficulté à la voir autrement qu’une enfant. Il n'avait jamais été le maître de quelqu’un, lui-même étant parti il y a peu de l’apprentissage. Il n'allait pas penser que cette situation allait lui arriver comme cela. Il faisait avec et pour le moment, il ne pouvait pas dire qu’il détestait cela. Le vrai entraînement n’était pas commencé car Vaan croyait fort au fait qu’une personne s’améliore plus rapidement si elle le souhaitait réellement. Et puis, il fallait un certain lien entre l’élève et son maître pour que tout ait bien. La pire des choses devraient certainement être lorsque le maître et l’élève ne s’appréciaient pas. Pour le moment, Shion et Vaan semblaient s’apprécier alors, tout allait bien !

D’un coup, elle avait semblé très intéressée par ce qu’il disait. Devait-il en conclure qu'elle aimait les bijoux ? Ce ne fut pas bien long avant qu’elle lui donne l’information elle-même. Elle avait déjà fait un bijou pour Keith. Ah bien. Ne sachant pas du tout qui était Keith, Vaan laissa aller, se disant seulement que c’était un ami à elle. Ce n’était pas tellement une information qui resta dans sa tête. S’il était triste de ne plus pouvoir faire ses bijoux….. il allait toujours pouvoir le faire ! C’était bien l’une des choses qu’il aimait beaucoup.

Au cours de sa vie, Vaan n’avait pas fait tant de choses… il avait eu la passion pour ces créations après son entraînement. Le perfectionnement de ses capacités passait toujours en premier. Cependant… il avait été capable de faire autre chose de sa vie, et heureusement. Bien sûr… il ne savait pas faire beaucoup de choses. Le mettre dans une cuisine, ou bien dans un autre domaine, ce n’était pas son fort. Apprendre à avoir ce qu’on peut appeler amis non plus. Il est un bourreau du travail, et  n'avait jamais vraiment fait autre chose de sa vie. Vaan ne répondit pas tout de suite à la question de la jeune fille, sur les bijoux… ce qu’elle avait dit avant était plus important pour la suite.

Et ainsi, elle répondit à ses paroles. Elle ne voyait pas tellement comment elle pourrait s’entraîner. Effectivement, c’était difficile… mais si elle faisait uniquement les entraînements à avec son maître, elle n'allait pas avancer bien vite. C’était certain. Elle ne comprenait pas tout ce qu’il lui disait bien qu’elle souhaitait devenir une vraie invocatrice. Parfait ! C’était une chose qu’il adorait entendre. Vaan sourit doucement lorsqu’elle dit qu'elle souhaitait aussi être son ami. Elle était mignonne. Le démoniste lui sourit.

« Oui, c'est bien ce que je souhaite aussi ! Il faut bien s’apprécier pour apprécier un entraînement, non ? Mon but est que tu t’améliores et que tu en viennes à aimer cela. » C’était bien l’important non ? Si c’était considéré comme une tâche par la gamine, c’était dommage car elle n’allait pas avoir envie de le faire. Si c’était un peu comme un jeu et si elle aimait  ça… pourquoi pas ? « Et puis, l’entraînement… oui c'est sérieux. Et c’est important…. Mais tu ne peux pas faire que cela, sinon ce sera difficile. Tu pourras toujours faire autre chose, que tu veux. Comme je fais avec les bijoux. » Il lui sourit avant de se relever. Il n’était pas certain si cela était une bonne idée d’invoquer… pour rien. Il jugea que non, ce n’était pas une bonne idée. Il allait lui décrire seulement. Vaan et ses démons avaient un lien assez fort… donc les appeler pour rien n’était pas une idée envisageable.

« Invoquer… c'est assez simple. En principe. On commence par développer un lien fort avec nos invocations. Ils se retrouvent devant toi… et tu sais qu’ils ne te laisseront pas car ils sont ta force. Toi, ce sera des Espers et moi, ce sont des démons. En soit, c’est bien semblable pour l’invocation. C’est bien difficile d’expliquer cela…. à ta première réussite, tu comprendras mieux ! »

C’était effectivement difficile de l’expliquer. Mais il pouvait bien aider, cela, ce n’était pas du tout impossible. Peut-être qu’un jour il allait lui montrer… pour aujourd’hui… ce n’était pas envisageable vu ce mal de tête affreux. Sa concentration était si faible pour l’invocation qu’il n’était même pas certain de réussir. Par contre, son pouvoir personnel… peut-être bien.

« Je te montrerai comment faire des beaux bijoux si tu veux. Un peu pour te féliciter de tes entraînements. »




© Codage By FreeSpirit
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageJeu 23 Juil - 0:30


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



La princesse avait appréhendé cette rencontre, elle ne savait pas comment serait cet être dont elle dépendrait énormément pour son apprentissage, et finalement cela c’était passé beaucoup plus facilement que prévu. Elle appréciait cet homme à la voix douce, il ne devait être bien costaud mais surement parce qu’il était un « magicien ». Cela lui était bien égale, elle faisait confiance en son père, elle essayait juste de s’imaginer à quoi il pouvait ressembler. Peut-être qu’un jour il la laisserait toucher son visage comme elle l’avait fait avec Keith. Autant elle avait spontanément envahi l’espace vital du pauvre garçon à peine arrivé à son « service », autant avec un adulte c’était tout de même plus délicat. Même lorsque le courant passait bien.

La question sur l’entrainement et plus particulièrement les invocations étaient ce qui l’intéressait le plus. Elle se posait tant de question sur son pouvoir et sur cet univers par extension. Elle savait bien qu’elle était différente des autres invocateurs mais évidemment pas en quoi. Et au fond, ne pouvant voir comment s’y prenait un démoniste, elle n’avait aucune idée de ce qui l’attendait et c’était ce qui lui faisait vraiment peur.
    « Et puis, l’entraînement... oui c'est sérieux. Et c’est important… Mais tu ne peux pas faire que cela, sinon ce sera difficile. Tu pourras toujours faire autre chose, que tu veux. Comme je fais avec les bijoux. »
    « Oui ! Je sais mais... je ne comprends toujours pas cet entrainement à faire par moi-même. Cela veut dire que je vais devoir le faire au palais quand je serais toute seule aussi ? » Son père permettrait-il qu’elle fasse cela ? Que se passerait-il si ses Espers échappaient à son contrôlent ? Elle ne pensait avoir le droit de mettre en pratique ses capacités qu’au sein du Temple, la voila un peu perdue. « Faire autre chose ? Je fais simplement ce que je dois apprendre à faire, et mes études avec mon précepteur et Keith. »
Elle avait certainement une vie relativement libre mais elle avait tout de même certaine obligation à respecter, des tonnes de choses à apprendre. Le reste du temps elle le passait à jouer avec Keith quand elle le pouvait. Oh, elle ne s’en plaignait pas, sa vie lui plaisait beaucoup et elle était heureuse. Shion ne comprenait juste pas ce à quoi Vaan pouvait faire illusion, elle ne pouvait pas faire de métier comme lui. Sa voie était déjà toute tracée. Son regard interrogateur n’essayait que de comprendre ce à quoi pouvait bien faire allusion le Démoniste.

Il y avait également une chose qui lui brûler les lèvres et la réponse sur leur magie respective l’incita à la poser. Même si elle se doutait qu’elle n’aurait peut-être pas plus de réponse auprès de ce maître qui n’était, après tout, pas un Oracle.
    « Mais les Espers et les Démons sont différents ? Je sais juste que mes créatures ont une personnalité plus développée alors que les autres n’ont besoin que d’un simple ordre. Mais pourquoi ? Ce ne sont pas les mêmes alors ? Ils ne viennent pas du même endroit ? Et... et... si je n’invoque pas comme vous, maître... comment... comment je vais faire ? »
Ainsi l’inquiétude s’exprima dans toute sa splendeur. Différente. Sans n’avoir eu le choix de rien. Shion se retrouvait avec un fardeau dont elle était à la fois honorée et inquiète. La petite princesse avait peur d’échouer dans sa tâche et le peu de réponse qu’elle pouvait obtenir dans son entourage ne faisait qu’accentuer cette peur de l’inconnu. Mais il avait sans doute raison quand il disait qu’elle comprendrait une fois qu’elle pratiquerait pour de vrai.
    « Quand commencerons-nous l’entrainement ? » Des questions, tant de questions, si peu de réponses parfois. Ainsi était la princesse Lucyna et puis...
    « Je te montrerai comment faire des beaux bijoux si tu veux. Un peu pour te féliciter de tes entraînements. » L’attention était louable mais la formule un peu trop bancale et... inappropriée.
    « Je... je... je... ne p-peux pas... v-voiiiiir.... » Déclenchant irrémédiablement une crise de larme chez la petite fille. « Celui.. d-de Keith doit être... tout... tout raté... » Et elle pleurait, pleurait sans pouvoir s’arrêter. Ah. C’était si bien parti pourtant.


©codage par loveless ; image provenant de tumblr



Dernière édition par L. Shion Lovecraft le Ven 18 Sep - 14:52, édité 1 fois
Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageJeu 20 Aoû - 4:07


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


Savoir parler était une bonne chose. Parler avec des adultes ou des gens n’ayant aucune différence. Cela était facile de choisir les bons mots pour les rois et reines, pour les personnes importantes. Jamais Vaan n’aurait pensé que cela soit aussi difficile pour une gamine. Il n’était pas doué avec les enfants car il n’avait jamais été réellement en contact avec eux. Certes, il avait vu des plus jeunes… mais jamais de plus jeunes qui étaient sous sa garde. Des plus jeunes dans sa boutique, cela arrivait aussi. Mais encore là, la même situation revenait : Vaan ne savait pas du tout quoi faire avec les enfants. Comment ils pensaient… ou autre. Même qu’il ne pouvait pas se prendre en exemple car dès son âge, il était presque un bourreau de travail. Alors…. Il avait beau se rappeler son enfance, cela ne l’aidait pas à comprendre comment s’adresser à cette jeune fille. Le trouble et la gaffe allaient venir à coup sûr….

Et ce fut bien plus rapide qu’il ne le pensait. N’ayant jamais parlé à une personne aveugle, il n'avait pas encore l’habitude de surveiller ces mots à ce sujet. Et voilà qu’il lui avait dit qu’il allait l’aider à faire de beaux bijoux. Son but n’était pas de lui dire que celui qu'elle avait déjà fait n’était pas beau. Au contraire, pour une enfant, il devait être magnifique et bien fait… mais disons qu’il s’était mal exprimé et qu’il avait oublié qu'elle n'avait que 12 ans. Lorsqu’elle lui rappela qu’elle ne pouvait pas voir, Vaan eut une seconde de silence en comprenant sa grosse erreur…. Certainement qu’un adulte aurait compris ce qu’il souhaitait dire et voilà que Shion venait de le prendre au premier degré… ce qui n’était pas le but. Il se mordit la lèvre lorsqu’elle commença à pleurer. Oh non…. Comment la rassurer… et lui faire comprendre que ce n’était pas ce qu’il voulait dire… ? Et merde. Elle dit que celui de Keith devait être tout raté. Mais non ! Ce n’était pas du tout ce qu’il voulait dire… mais c’était ce que la jeune fille avait compris… Voilà, Vaan était complètement perdu, et il ne savait pas du tout quoi faire pour arranger la situation. Tout semblait si bien parti…

« Mais non, il ne faut pas pleurer… Le bijou que tu as fait à ton ami est très beau j’en suis certain… il doit l’adorer ! »

Elle continuait de pleurer… que faire… que faire maintenant… il fallait simplement qu’elle se calme et qu’elle comprenne que Vaan ne souhaitait pas dire cela. Malheureusement, c’était vraiment une gamine et ce fut à ce moment qu’il le comprit réellement.

« Arrête de pleurer, il ne faut pas… je suis désolée, je n’ai pas pensé avant de parler… et l’important c’est que lui l’aime ? Et c'est le cas je pense. Donc il ne faut pas dire qu’il n'est pas beau. »

Et merde. Il espérait qu’elle arrête de pleurer comme cela… bien qu’il doutait de cela vu son gros talent pour parler avec les enfants… il ne savait pas du tout quoi faire et il n’aurait jamais pensé qu’une enfant qui pleurait était si difficile à maîtriser… Vaan avait beaucoup de forces dans plusieurs domaines… faut que dans celui-ci, il était horrible.

« Voudrais-tu que je te fasse quelque chose ? Pour me faire pardonner ? Un collier ? »

Vaan pouvait bien lui faire cela. Il lui montrerait ainsi comment il faisait avec le verre… pour la calmer, il le ferait. Si elle souhaitait quelque chose, il montrerait un exemple sur le coup. Si elle ne voulait pas, il allait espérer qu'elle ne lui en veut pas trop…



© Codage By FreeSpirit
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageVen 18 Sep - 14:52


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



Shion n’était pas une pleurnicheuse en tant normal, enfin jamais en public pour être exact. D’habitude elle réservait ses larmes pour son oreiller, attendant d’être seule pour s’adonner à cette tristesse qui l’habitait toujours quand elle pensait un peu trop à ce que l’handicap lui enlevait. Même Keith ne l’avait jamais connu, s’il la voyait pleuré c’était au réveil d’un cauchemar un peu trop violent, et encore, Shion faisait tous les efforts du monde pour se retenir au mieux et masquer ses larmes le plus vite possible. Non, la princesse n’aimait définitivement pas pleurer devant les autres mais cette fois un point sensible avait été touché et le manque de confiance qu’elle avait en elle avait été déclencheur de cette terrible réaction.

Elle semblait presque impossible à arrêter, les perles liquides continuaient à tomber à grosses gouttes et elle n’entendait presque pas les paroles qui lui étaient adressées. Ce n’est pas qu’elle se moquait des excuses, ni même qu’elle n’avait pas envie de les prendre en compte mais en fait c’était comme si elle s’était persuadée que son présent n’était pas aimé, qu’elle devait avoir fait quelque chose de fort laid qu’on portait juste pour faire plaisir à une pauvre invalide qu’on suspectait de ne même pas pouvoir reconnaitre le pendentif au toucher ou à peine. C’était ridicule de penser ainsi, au fond elle devait bien s’en douter, après tout c’était ce qui avait arrêté de faire fuir le jeune lycan. Il suffirait sans doute de poser la question pour s’en assurer mais jamais la jeune fille s’y oserait, sauf que forcément la voilà à se faire des fausses idées. Que c’était compliqué les sentiments.
    « Arrête de pleurer, il ne faut pas… je suis désolée, je n’ai pas pensé avant de parler… et l’important c’est que lui l’aime ? Et c'est le cas je pense. Donc il ne faut pas dire qu’il n'est pas beau. »
Oublié les Espers et l’entrainement. Il fallut de longues minutes pour que ses yeux s’assèchent enfin et que seul le reniflement de son nez et ses yeux rougis indiquent de quel état elle venait de sortir.
    « Comment vous pouvez le savoir ? Vous connaissez Keith ? » Ce n’était pas vraiment une remise en question mais à cet âge on ne pouvait pas vraiment comprendre l’importance du geste plus que le reste, ou du moins on le suspectait à peine. « Mais… mais… oui c’est peut-être vrai… j’imagine. »
Le calme semblait être revenu pour de bon, bien que la demoiselle « fixait » de ses yeux vides le néant qui lui faisait toujours face sans chercher à trouver le visage d’où le son de voix émanait. Elle soupira, ébranlée dans ses convictions, un peu honteuse, se rendant doucement compte de ce qu’il venait de se passer. Au fond, elle ne souhaitait plus vraiment y penser. Faire comme si de rien n’était et oubliait qu’elle avait suspecté qu’on, que Keith, puisse penser quelque chose comme ça. Être mis en face de ce qu’on essaye de se mentir n’était jamais une chose évidente.
    « Voudrais-tu que je te fasse quelque chose ? Pour me faire pardonner ? Un collier ? »
La seule réponse qu’elle lâcha fût un signe de tête négatif. Il n’y avait rien à pardonner, après tout ce n’est pas comme si c’était le premier nouveau venu qui se trompait de cette manière. Il avait juste de la chance qu’aucun jeune homme ne fût présent dans la pièce avec eux, le pauvre maître aura sans doute eu les fesses mordues. Son grand-frère était très réactif dans ce genre de situation et c’était rarement agréable, jamais en fait.
    « Non, ça ira. Je ne pourrais qu’entendre le bruit de la création… mais merci. C’est moi qui m’excuse, je n’aurais pas dû pleurer aussi fort… mais… je veux bien voir le visage de mon maître, pour sentir à quoi il ressemble. Parce que… ça serait plus facile pour l’entrainement après, si vous êtes d’accord. »
C’était peut-être un peu trop demander mais c’était quelque chose d’un peu plus important pour elle qu’un bijou dont elle ne profiterait pas vraiment. Puis Shion était plutôt du genre simple et naturelle que coquette même si elle avait trouvé l’attention gentille. Au moins elle sourirait, timidement, à nouveau, le jeune homme devrait le comprendre également.


©codage par loveless ; image provenant de tumblr

Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageLun 5 Oct - 4:40


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


On avait appris à Vaan de nombreuses choses : maîtriser le don qu’il avait et devenir un démoniste puissant. On lui avait aussi montré la confection de bijou, bien que ce fut lui-même qui perfectionna son art. Cependant… la chose qu’il aurait aimé savoir à ce moment-là était comment calmer une enfant. Il ne savait pas quoi faire. Il avait parlé plus rapidement que ses pensées ; il n’avait pas réfléchi à ce qu’il disait. Les paroles prononcées auraient fait pleurer n’importe quels enfants dans la même condition. Cela prouvait juste à Vaan qu’il allait devoir travailler sa façon de parler. Vu son nouveau milieu de vie et son nouvel objectif, tout cela allait bien évidemment devoir changer. Malgré les paroles que le démoniste lui dit, cela ne changea à rien. Il se mordit la lèvre inférieure, ne sachant pas quoi faire. Peut-être devrait-il simplement attendre qu'elle se calme… ça semblait être la meilleure des solutions.

C’est finalement ce qu’il se passa : Shion arrêta de pleurer. Par contre, savoir qu’elle venait de pleurer n’était pas difficile. Bien sûr que Vaan ne se sentait pas très bien d’avoir dit cela, il ressentait une certaine culpabilité. Les actes étaient ce qui valait, les paroles pouvaient bien être dites comme ça… de plus, les paroles sont sorties si vite que des situations comme celles-ci peuvent souvent arriver. Mais elle lui demanda s’il connaissait Keith, bien sûr que non. Il supposait ce qu’il était pour elle. Elle dit finalement que c’était peut-être vrai et Vaan se sentit tout de suite rassuré. Car son but n’avait pas été de la blesser. Loin de là. Lorsqu’il lui proposa quelque chose pour se faire pardonner, elle refusa.

Lorsqu’elle dit qu'elle devait être celle qui s’excuse, il secoua la tête même si elle ne pouvait pas le voir. Elle n’aurait pas dû entendre ces paroles. Simplement, c’était inacceptable de la part de Vaan, dû à un simple manque de réflexion. Il se jura intérieurement que cela n’allait plus se reproduire. Il ne souhaitait plus avoir à faire avec une gamines qui pleuraient, ni devoir faire face à ses paroles. De plus, c’était un manque de respect total envers son élève. Sa demande le surprit, mais il sourit en l’entendant. Ce n’était pas courant, mais vu la situation de cette gamine, c’était parfaitement normal. Il s’approcha et vient se mettre à sa hauteur, souriant légèrement.

« Ne t’excuses pas pour cela, c’est un sentiment tout à faire normal. Il faut que tu sois toi-même. Si tu veux pleurer, n’hésites pas. Nous passerons beaucoup de temps ensemble pour l'entraînement, il en faut pas te cacher. »

C’était vraiment… il avait envie d’avoir une personne, et en plus, n’importe qui aurait pleuré dans la même situation. Vaan avait simplement été irrespectueux et il s’en voulait de l’avoir traité ainsi. Donc… il n’allait rien pouvoir lui refuser. S’il avait bien compris, elle souhaitait sentir à quoi il ressemblait. Alors, cela ne lui dérangeait pas du tout.

« Tu peux. Si cela peut t’aider, je te laisse le faire. Ça ne me dérange pas du tout, je peux bien faire cela pour toi. Si cela peut te permettre de mieux me connaître, n’hésites pas une seconde ! »

Il se mit à sa hauteur et garda un sourire léger. Elle pouvait bien le faire, cela allait briser les dernières limites et permettrait de faire un entraînement bien plus efficace. Il savait qu’il fallait être prêt de son maître pour bien apprendre. L’avoir en respect, mais bien le connaître. Tout cela était important pour lui ! Il guida alors la main de la petite sur sa joue, gardant le sourire. En fait, il trouvait même cela mignon. Il allait faire attention maintenant, il allait très certainement s’habituer aux fils du temps.



© Codage By FreeSpirit
L. Shion Lovecraft
« Blind fluffy princess »
⌘ Messages : 369
⌘ Inscrit(e) le : 08/02/2015

⌘ Reroll : Lælia, Selena, Castiel & Lullah

Fiche de Skills
◊ Classe: Invokeur (Oracle)
◊ Pouvoir: Aura d'Apaisement
◊ Malédiction:
Blind fluffy princess
MessageVen 16 Oct - 19:27


Every one is a moon, and has a dark side which he never shows to anybody



Telle était l’habitude qu’avait commencé à prendre la petite princesse quand elle sentait qu’une personne serait importante pour elle. Son cœur souffrait encore de ce manque qu’elle devait palier comme elle le pouvait, avec ce que les Dieux avaient daignés lui laisser. Elle avait pleuré comme jamais elle ne s’était laissé aller auparavant. Peut-être était-ce le statut de cet homme dont elle dépendrait pendant des années qui avait joué et déclencher ce surplus d’émotion et de non-dits qu’elle gardait depuis si longtemps en elle. D’elle-même, la princesse n’aurait jamais pu donner une explication claire et précise, elle n’avait aucune idée de la raison et du pourquoi et sans doute qu’aujourd’hui elle ne dirait qu’il n’avait s’agit que d’un concours de circonstance. On ne pouvait que spéculer, imaginer, mais les faits étaient qu’en dehors de cet « incident » elle n’avais jamais craqué envers quiconque d’autres. Cela n’arrivera même plus devant Vaan non plus, cela aura été le seul et unique cas.
 
Malgré tout, ces quelques mots qu’il avait eu « Ne t’excuses pas pour cela, c’est un sentiment tout à faire normal. Il faut que tu sois toi-même. Si tu veux pleurer, n’hésites pas. Nous passerons beaucoup de temps ensemble pour l'entraînement, il en faut pas te cacher. » n’ont pas été anodins. Son maître deviendra l’une des personnes, si ce n’est la seule, vers laquelle elle se tournera plus facilement quand elle se retrouvera face à un détail un peu délicat. Une chose qu’elle ne peut aisément évoquer à sa famille ou à Keith. On ne peut pas non plus affirmer qu’il sera comme un second père ou un second grand-frère, ce serait faux, non c’était son maître de classe ni plus, ni moins. Ce qui en soit constituait un lien bien différent. Sa croyance et ses convictions lui faisant aussi mettre cet attachement sous la bénédiction, et le choix, directs des Dieux.
    « Merci maître. »
Shion ne voyait pas avec les yeux, mais voyait avec le cœur. L’avantage étant qu’au moins elle ne considérerait jamais ce pauvre homme comme trop efféminé. Si vous me cherchez, je suis déjà dehors. Elle sentait également la puissance qui se dégageait de cet homme mais se retint de se laisser déborder par la curiosité. L’entrainement arriverait bien assez tôt et les émotions avaient été assez mouvementées pour la journée. Son sourire indiquait, sans contrefaçon, qu’elle était apaisée et heureuse de cet échange et de ces promesses. Maintenant elle n’avait qu’une seule hâte, c’était de commencé l’entrainement. En ce jour, elle n’avait pas encore saisi l’entièreté des obligations qui s’abattraient sur ses épaules, la petite princesse était encore sereine devant ce rôle qui l’attendrait puisqu’elle ne connaissait même pas encore l’étendue de ses pouvoirs. Ce ne seront que quelques temps plus tard qu’elle se mettra à douter et à hésiter devant cet inconnu qu’elle ne connaissait pas. Fort heureusement d’autres figures mâtures se dresseront pour l’aider à mieux saisir ce statut qui était le sien.
 
Trois coups raisonnèrent contre la porte. Sa mère en personne était venu la chercher, il était l’heure de retourner à d’autres occupations. Les prêtres d’Illusia avaient déjà tout ordonné pour donner à Shion le meilleur des apprentissages religieux en intégrant ses heures d’entrainement. Des paroles furent échangées sans qu’elle n’en comprenne le sens mais elle n’écoutait déjà plus, elle songeait déjà à ce qu’elle raconterait à Keith. Au fond, cette histoire de pendentif la turlupinait un peu et la demoiselle cherchait un moyen détourné pour lui poser la question afin de savoir s’il l’aimait ou non. Quelque part, c’était un bien plus grand défi que d’apprendre à invoquer des créatures issues d’un autre monde. Chose qui est d’ailleurs toujours d’actualités.

Enfin elle se tourna vers son maître et l’enlaça d’un geste affectueux, lui promettant d’être prête pour leur premier jour, tout en lui assurant qu’elle n’avait qu’une hâte, y être déjà.


©codage par loveless ; image provenant de tumblr

Vaan Z. Strauss
« Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf »
⌘ Messages : 55
⌘ Inscrit(e) le : 03/03/2015

⌘ Reroll : Dolores Lorys & Loghan Holmes

Fiche de Skills
◊ Classe: Démoniste
◊ Pouvoir: Contrôle du verre
◊ Malédiction:
Maître d'Oracle qui sait pas cuire un œuf
MessageVen 13 Nov - 6:59


Le début d'une nouvelle vie

feat L. Shion Lovecraft


Les débuts allaient être difficiles, mais tout semblait aller mieux. Faut dire qu’autant pour Shion que pour Vaan, cette situation était nouvelle. Il se rappelait de ce que son maître lui avait dit, il se rappelait de ses enseignements. Juste qu’il ne se voyait pas du tout faire exactement la même chose avec cette gamine. Elle était bien plus fragile qu’il ne l’était à son âge. Il n’avait pas d’exemple qu’il souhaitait suivre. Alors… il allait faire ce qu’il avait à faire et il allait juste l’entraîner à sa façon, sans prendre exemple sur une autre personne. Il n'avait jamais voulu être méchant avec elle, et l'avoir fait pleuré n’était pas le but. Il était bien content de voir qu’elle semblait allée mieux maintenant.

Il la laissa toucher son visage, sans aucun problème. Pour lui, c’était bien important d’avoir une relation agréable. La meilleure façon d’apprendre était ça : il fallait être proche l’un de l’autre. Vaan était son maître et dieu qu’il savait qu’il fallait un lien entre le maître et l’élève pour bien s’entrainer. C’était bien la chose la plus importante. C'est pourquoi Vaan n’allait jamais chercher à aller plus loin qu’un lien maître/élève. Car ce lien est déjà bien fort. Le transformer en autre chose, comme père/fille, en exemple, nuirait à l’entraînement. Cela signifiait aussi qu’il était présent si elle avait de la difficulté.

Ses remerciements le firent sourire. Elle était gentille et vraiment, elle ne méritait que le meilleur. Les deux souhaitaient le même type de relation, ils n’avaient pas à chercher plus loin. La gamine comme Vaan avaient hâte à la prochaine rencontre pour voir ce que ça serait réellement. Pour aujourd’hui, il avait eu assez d’événements… il pouvait se calmer. Là, elle semblait heureuse et Vaan était bien content lui aussi. C’était une bonne première rencontre, où ils avaient pu se rencontrer un peu et savoir à qui ils avaient à faire. Et ce fut à ce moment que des coups furent cognés et la personne entra. C’était la mère de Shion. Vaan la salua respectueusement, avec le temps, il allait apprendre les vrais gestes à poser en leur présence. Ils échangèrent quelques mots. Il n’y avait aucun problème.

Lorsqu’ils eurent finis, il fut surpris par le geste de la petite… mais ça lui plut. Elle le serra dans ses bras, signe d’affection qu’il lui rendit. Au fond, c’était difficile ne pas s’attacher à cette gamine. Elle était gentille. Vaan avait hâte à la suite, tout comme la petite. Elle venait de lui dit et il rigola. Il répondit qu’il avait hâte dès ce jour aussi, de commencer le réel entraînement lui aussi. Shion partit avec sa mère tandis que Vaan recevait quelques informations. Aucun problème, il allait être son maître de classe et il allait la faire devenir forte. C’était bien ce qu’il souhaitait. Cela lui faisait plaisir d’être vu comme un maître dans sa classe. Il avait atteint un objectif.

Il repartit ainsi faire ce qu’il avait à faire. Travailler. Déjà, il se demandait ce que ça allait donner rendu à l'entraînement. Il était autant curieux, impatient et bien sûr, un peu stressé. Une nouvelle chose, il appréciait cela.



© Codage By FreeSpirit

Spoiler:
 

Le début d'une nouvelle vie // Shion [Flashback]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Anthalia :: Myrrodin :: Forêt d'Illusia :: Sanctuaire des Dieux-