Partagez | 

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main - feat. PNJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
D. Irvine Fon Fabre
« When Davy Jones meets Robin Hood »
⌘ Messages : 75
⌘ Inscrit(e) le : 24/02/2015

⌘ Reroll : Aucun double compte

Fiche de Skills
◊ Classe: Artilleur
◊ Pouvoir: Dopplegänger
◊ Malédiction:
When Davy Jones meets Robin Hood
MessageMer 18 Mar - 17:22


Forsena, me voilà !
Feat : PNJ

« Quelle idée j’ai eu. Pourquoi je me pavane sur ce chemin en plein milieu de ce bois ? »

Il faut être idiot pour faire comme si ce lieu était des plus accueillants. La végétation est géniale, l’air est frais, l’odeur des arbres est positive. Ah ça oui ! Mais on oublie souvent de se souvenir qu’il y a aussi de grosses bêtes poilues sur pattes qui vous sautent dessus quand elles ont faim dans le coin. Ça, tout de suite, c’est moins revigorant. Sauf si on considère que la course pour sauver sa peau est bonne pour sa santé. Mais tout ça, Irvine le sait. Pourtant, il se trouve quand même au milieu de l’hostilité même. Ce n’est pas comme si la peur le saisissait pour si peu. Si peu… ? Quelle prétention.

En tant que personne qui bouge beaucoup, Irvine connait son Île comme il se doit et la réputation du Bois de Brightwall ne lui est pas inconnue. Mais il a besoin de se rendre à Forsena pour quelques affaires personnelles et le seul endroit où il peut passer est malheureusement bien celui-là. Il pense alors, comme toujours, qu’il aura de la chance et s’obstine à se dire, avec son sourire qui efface toute crainte, que la traversée sera une partie de plaisir. Mais chaque détail n’est pas à omettre. Qui ne sait pas que ce n’est pas la bonne saison pour traverser les bois ? C’est en période de grosse chaleur que les Balverines se reproduisent. Et donc, sont plus nombreuses. Et il se trouve que nous sommes en cette période de chaleur.

Pourquoi il faut toujours qu’il ait besoin d’aller là où il ne faut pas et au mauvais moment. Et le pire dans tout ça, c’est qu’il réfléchit. Il saisit la portée du danger mais allez faire rebrousser chemin à quelqu’un qui a une caboche de dur comme ça. Il tente de se faire le plus discret. Il évite la précipitation. Plus on essaie de faire vite, plus on se fait remarquer. La  peur est donc ressentie et s’en est fini de vous. Il brouille les pistes. Mais ça ne risque pas de fonctionner bien longtemps vu les bruits un peu suspects qui se font entendre aux alentours.



Dernière édition par D. Irvine Fon Fabre le Jeu 2 Avr - 15:19, édité 1 fois
Fatalité
« Petite bête vicieuse »
⌘ Messages : 44
⌘ Inscrit(e) le : 14/02/2015

Petite bête vicieuse
MessageJeu 19 Mar - 17:42

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main
Ce n’est pas parce qu’on est une créature pleine de poils, de dents à la réputation sanguinaire qu’on n’est pas aimante et protectrice envers ses petits. Ça, on ne pourra pas le reprocher aux Balverines de protéger leurs progénitures toutes griffes dehors, en plus c’est pratique ça permet de faire le repas du soir avec les cadavres des pauvres créatures imprudentes. Le village de Forsena n’a jamais été facile d’accès pour les non-connaisseurs du coin et on ne compte plus ceux qui ont « étrangement » disparus dans les  Bois de Brightwall au cours des siècles. Et encore moins tous les ossements qui s’y entassent.
 
Un nouvel humain a l’audace de se risquer dans cette sombre forêt, il est seul et se fait discret. Il s’était assez bien débrouiller jusque-là mais les bêtes rodent et ont déjà flairé sa trace. Dommage, le voilà qui s’est déjà bien enfoncé dans les entrailles du sous-bois. Il s’est plutôt bien débrouillé, cela fait un moment que les bêtes cherchent cette trace qu’elles ont pisté au loin mais le flair est un très bon allié tandis que le vent lui peut-être bien capricieux. Les petits ont faim, il n’est plus question de faire encore trainer la chasse. La proie est enfin dans à portée d’yeux mais une bonne distance la sépare encore des chasseurs. Ces chances sont maigres, les chasseurs sont discrets et avancent déjà rapidement vers elle. Seuls quelques fourrées bougent et s’écrasent sous leur passage.
 
Une branche craque, l’assaut est donné. Alors petit humain tiens-tu à la vie ?

♦ Option 1 : fuir
♦ Option 2 : se défendre
♦ Option 3 : attaquer avant de voir l'ennemi
D. Irvine Fon Fabre
« When Davy Jones meets Robin Hood »
⌘ Messages : 75
⌘ Inscrit(e) le : 24/02/2015

⌘ Reroll : Aucun double compte

Fiche de Skills
◊ Classe: Artilleur
◊ Pouvoir: Dopplegänger
◊ Malédiction:
When Davy Jones meets Robin Hood
MessageVen 20 Mar - 22:25


Forsena, me voilà !
Feat : PNJ

Les bruits de feuillages et autres branches mortes écrasées se font de plus en plus forts. Là, Irvine comprend qu’il est dans une belle mouise, pour rester poli. Finie la discrétion. Maintenant il s’agit de tenter de sauver sa peau par tous les moyens. La meilleure des solutions seraient de prendre la fuite. Mais en tout bon pirate qu’il est, le jeune homme vous dira que ce n’est absolument pas dans ses habitudes de se montrer aussi lâche. Pourtant, ça ne serait pas plus mal pour une fois car là, il s’agit d’une situation bien plus délicate que de botter les fesses à un malotru.

C’est donc avec cette idée idiote qu’Irvine arrête son pas pour se retourner et tenter de trouver d’où vient l’assaillant. Ou les assaillants. Il ne sait pas. Et puis soudain, un son de branche au sol qui craque, bien plus présent. A peine le temps de tourner le regard dans la bonne direction que la bête est déjà partie à l’attaque. Si la fuite était possible quelques secondes avant, maintenant ce n’est plus possible. S’il veut s’en sortir, Irvine n’a plus le choix que de se défendre. Le carnivore est encore assez loin pour tenter un tir.

Irvine tente le tout pour le tout. Il sort ses deux pistolets fétiches et tire. Il espère que les balles toucheront leur cible et que peut-être, l’effet d’empoisonnement escompté se fera sentir.



Edit Modération Rp


Le membre 'D. Irvine Fon Fabre' a effectué l'action suivante : Joue avec ton destin

'Combat' :
Fatalité
« Petite bête vicieuse »
⌘ Messages : 44
⌘ Inscrit(e) le : 14/02/2015

Petite bête vicieuse
MessageSam 21 Mar - 22:35

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main
Si les Balverines ont bien une particularité pourtant bien connue et fort pratique - pour elles, pas pour les pauvres mortels - c’est bien leur extrême rapidité. Telle une tornade la bête a bondi sur la proie imprudente qui a pourtant essayé de lui coller une balle entre les deux yeux. Quel dommage, elle a eu le temps de voir le mouvement et d’un appui sur ses jambes puissantes elle a eu le temps de se propulser sur le coté. Les lames ne lui ont jamais bien fait peur mais ce genre d’objets ont une odeur et produisent un son qui ne lui plaisent guère. Puis, elles se souviennent de chaque chose rencontré par les membres de la meute, comme les effets dévastateurs de ces petits billes noires dans leur plaie.

Elle aurait pu foncer sur son adversaire et essayer de lui arracher la tête d’un coup de griffe mais elle a préféré repartir brusquement derrière les arbres pour prendre le temps d’observer soigneusement ce diner sur patte... pendant que deux autres comparses se glissent dans le dos de ce dernier. Il ne faut pas qu’il devine leur intention, il faut lui faire croire qu’il peut avoir le temps de réagir pour... charger à nouveau brutalement. Celle de front fera mine de lancer une nouvelle charge avant de faire demi-tour dans la foulée, ce sont les deux autres Balverines qui essayeront de le prendre en sandwich pour le taillader en morceaux.


Edit Modération Rp

Le membre 'Fatalité' a effectué l'action suivante : Joue avec ton destin

'Combat' :
D. Irvine Fon Fabre
« When Davy Jones meets Robin Hood »
⌘ Messages : 75
⌘ Inscrit(e) le : 24/02/2015

⌘ Reroll : Aucun double compte

Fiche de Skills
◊ Classe: Artilleur
◊ Pouvoir: Dopplegänger
◊ Malédiction:
When Davy Jones meets Robin Hood
MessageMar 24 Mar - 15:10


Forsena, me voilà !
Feat : PNJ

Irvine est quasiment sûr de lui et pourtant, c’est manqué. Manque d’expérience ? Probablement. Ou plutôt, nervosité face à la situation qui a fait trembler son geste. Ce n’est pas rien de se retrouver face à un quadrupède plus imposant que vous et dont la bave déforme ses babines retroussées. Les balles n’ont pas du tout atteintes leur cible. Le jeune homme se pense mort mais contre toute attente, après cette belle esquive, la bête se réfugie derrière la lourde végétation des lieux. C’est une aubaine. Juste de quoi se retourner rapidement pour penser maintenant à la fuite. Inutile de retourner à l’affront de son tortionnaire.

Mais c’est le tortionnaire qui revient finalement. Ah. La Balverine ne lâche pas prise. Irvine n’a pas le choix. Il arme de nouveau un tir. Mais trop occupé à ce qu’il se passe devant, il ne prête pas attention à l’assaut derrière lui qui lui coute cher. Se pensant sauf face à une autre esquive, ce sont les deux congénères derrière qui lui foncent dessus. Le pauvre homme s’est fait prendre littéralement au piège et échapper à deux Balverines à la fois n’est de l’ordre que d’un miracle. Miracle qui ne survient pas. Irvine est projeté au loin par la charge d’un premier vorace alors que l’autre vient lui arracher la peau du bras qu’il utilise en protection de dernier recours pour éviter de se faire dévorer sur place.

C’est mal parti. Son cri de douleur va ameuter le rester de la famille si ça continue. Comment se sortir de là ? Surtout que ses deux armes ont volé quelques centimètres plus loin sous l’impact. Système D. La branche d’arbre à terre. Viser l’œil de la Balverine qui s’acharne pour dévorer sa chair. Ça ferait toujours une bête handicapée sur les deux et ça permettrait de pouvoir bouger pour reprendre ses armes. En espérant que la troisième bête ne revienne pas dans la foulée.



Edit Modération Rp

Le membre 'D. Irvine Fon Fabre' a effectué l'action suivante : Joue avec ton destin

'Combat' :
Fatalité
« Petite bête vicieuse »
⌘ Messages : 44
⌘ Inscrit(e) le : 14/02/2015

Petite bête vicieuse
MessageMer 25 Mar - 0:29

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main
Un premier coup de griffe pour déstabiliser la proie, un second pour essayer de lui arracher la tête. Il a juste eu le réflexe qui fallait pour lui sauver la vie. Ah elle n’est pas contente la Balverine, elle le veut son repas et elle ne le laissera pas s’en tirer à si bon compte. Celle qui avait réussi à toucher son bras s’en va donc se jeter sur lui avec violence pour essayer de goûter enfin à son repas pendant que les deux autres tournent en rond autour de ce combat. L’une très proche et la second toujours sous le couvert des arbres. Soudainement la première se met à hurler le martyr. L’un de ses yeux a été crevé, la voila borgne et le sang coule a flot de cette plaie. Éclaboussant la proie au passage.

Elle laisse le passage libre et s’éloigne rapidement. Elle a mal, hurle et essaye de retirer ce bout de bois de son orbite désormais abimé. Les deux autres bêtes grognent, elles se méfie désormais de cette victime qui s’oppose de manière bien trop dangereuse. Ce qui ne les fait pas fuir pour autant, l’appel de la chair est trop fort, il faut simplement... changer de tactique. Si l’une reste bien face à l’humain, le toisant de ses yeux sombres, celle qui se terrait dans l’obscurité tente une nouvelle attaque, en utilisant les arbres comme tremplin pour une attaque aérienne. Pas de très haut mais suffisamment haut pour qu’il ne la remarque peut-être pas de suite. Une attaque fourbe comme elles en ont le secret.


Edit Modération Rp


Le membre 'Fatalité' a effectué l'action suivante : Joue avec ton destin

'Combat' :


Dernière édition par Fatalité le Mer 25 Mar - 0:29, édité 1 fois
D. Irvine Fon Fabre
« When Davy Jones meets Robin Hood »
⌘ Messages : 75
⌘ Inscrit(e) le : 24/02/2015

⌘ Reroll : Aucun double compte

Fiche de Skills
◊ Classe: Artilleur
◊ Pouvoir: Dopplegänger
◊ Malédiction:
When Davy Jones meets Robin Hood
MessageSam 28 Mar - 11:50


Forsena, me voilà !
Feat : PNJ

Cette fois c’est la bonne ! Ce n’était pas gagné d’avance, en plus de la douleur qui empêche Irvine de viser correctement. Mais l’instinct de survie le mène quand même sur une action dangereusement réussie. L’œil de la Balverine crevé, il va pouvoir se concentrer sur les deux autres bêtes l’attendant au tournant. Comme si son propre sang coulant de son bras n’était pas suffisant, il a fallu qu’il se retrouve tartiné par celui de sa première victime. Ça ne sent pas bon, dans les deux sens du terme. Ça peut faire s’approcher d’autres carnivores ça.

Mais trêves de réflexion. Se sortir de là avant tout. Irvine profite de l’inattention de la première bête qui tente de se retirer la brindille de l’œil pour se redresser comme il peut, avec une douleur atroce, s’apprêtant à s’attaquer à cette masse qui lui fait face. Et encore une fois… Il ne fait pas attention à l’autre Balverine, en hauteur, qui d’un coup, plonge sur lui comme un prédateur ailé fonçant sur un petit rongeur. Mais c’est son jour de chance on dirait ! Le pirate se retrouve face à la scène dont il n’avait même pas pensé. Le saut est loupé. Par je ne sais quel miracle, la bête volante se mange celle qui se tenait devant Irvine de plein fouet. Erreur de distance ? On ne sait pas et Irvine s’en fiche pas mal. C’est l’occasion ou jamais de tenter encore un tir.

Le pirate se relève, armant ses deux armes. Une vers la bête qui s’est loupée et l’autre vers son comparse. Autant essayer de tuer ces deux-là par une balle dans le crâne avant que la borgne ne revienne à la charge.



Edit Modération Rp


Le membre 'D. Irvine Fon Fabre' a effectué l'action suivante : Joue avec ton destin

'Combat' :
Fatalité
« Petite bête vicieuse »
⌘ Messages : 44
⌘ Inscrit(e) le : 14/02/2015

Petite bête vicieuse
MessageDim 29 Mar - 16:06

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main
C’est ce qu’on appelle avoir les Dieux de son côté, en voila un qui n’oubliera jamais d’aller faire ses offrandes aux temples. L’attaque de la Balverine volante est un échec total, la troisième arrive à  toute vitesse pour achever le travail commencé par la Borgne mais alors qu’elle essaye de bondir sur sur sa proie, le timing leur fait se rentrer de plein fouet l’une dans l’autre. Les voila à moitié sonnées, en train de se grogner dessus comme si elles se disputaient et se rejetaient mutuellement la faute l’une sur l’autre. La proie n’a sans doute pas envie de chercher à savoir si ces chasseurs peuvent faire preuve d’un tel comportement qu’il profite de la confusion pour récupérer ses armes et abattre ces deux-là d’une balle dans la tête.

Avec une chance inouïe, il réussit son coup et les deux créatures s’écroulent dans un bruit sourd. Mortes sur le coup. La Borgne se trouve quelques mètres plus loin et observe stoïquement les cadavres de celles qui furent ses compagnes de chasse. Sans doute se dit-elle qu’il est inutile de forcer la chasse, qu’il faudra chercher un bon repas ailleurs et que de toute manière sa plaie l’empêche d’y voir clairement. Inutile d’aller se suicider. Mais est-ce qu’une créature mi-reptilien mi-loup peut penser aussi loin ? Demandez donc à ce pauvre humain ce qu’il a pu en penser après avoir croiser le regard sanglant, au sens propre du terme, de la bête. Cet échange sera bref puis la créature s’enfonce dans la forêt en poussant un hurlement glaçant.

Résultats :
Blessures : bras en lambeaux (gauche, droite, au choix), multiples contusions d’où à la projection.
Gains : la vie sauve /PAN, une jolie dent de Balverine /REPAN et 500 Orins pour avoir accepter de te laisser manger.

Suite :
Tu peux clore le sujet et partir vers Forsena... en clopinant. Le reste de ton voyage se déroulera dans le calme (oupah).
D. Irvine Fon Fabre
« When Davy Jones meets Robin Hood »
⌘ Messages : 75
⌘ Inscrit(e) le : 24/02/2015

⌘ Reroll : Aucun double compte

Fiche de Skills
◊ Classe: Artilleur
◊ Pouvoir: Dopplegänger
◊ Malédiction:
When Davy Jones meets Robin Hood
MessageJeu 2 Avr - 14:42


Forsena, me voilà !
Feat : PNJ

Irvine n’est pas du genre à malmener les bêtes. Même les Balverines ont le droit de vivre et de perpétuer leur famille, comme un humain. Mais quand il s’agit de sauver sa peau, on reprend en considération l’échelle alimentaire et on se fait à l’évidence. L’Homme est bien en dessous.  Il n’a donc pas le choix. Et il est même plutôt en état de transe quand il voit que ses tirs ont réussi. Une chance qui ne se répètera sûrement pas deux fois. Une chance qui n’est pas accordée à tous. Dommage qu’il soit athée. Ça aurait valu la plus belle prière qui soit.

Mais il en reste une. La nouvelle borgne ne lâche pas du regard la scène. Y voit-elle quelque chose ? Irvine l’ignore mais il n’a pas trop envie de s’attarder pour savoir si elle essaiera de venger ses consœurs ou pas. Son regard glacé et menaçant le fige déjà assez sur place pour tenter le suicide. Mais comment se sortir de là ? Au moindre faux pas et cette dernière peut encore lui lacérer le visage en un rien de temps. Mais à peine le pirate se lance dans la réflexion que la Balverine quitte les lieux en laissant derrière elle un cri qu’il n’est pas prêt d’oublier.

C’est le moment où jamais. Dans une grimace, Irvine tente d’essuyer sa plaie pour stopper l’écoulement du sang. En vain. C’est une sale blessure. Sans compter les contusions dues aux chutes et à ses efforts pour ne pas finir écorché vif. Tant pis. Il force pour gagner le village en ayant du mal à marcher. Mais il faut faire au plus vite. On ne sait jamais que la Borgne le surveille encore…

Ce n'est pas comme si Forsena était à portée de main - feat. PNJ

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Anthalia :: Lirtych :: Bois de Brightwall-